Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 20:27
Certains dans la gauche socialiste proclament que nous " n' avons pas les mêmes valeurs ".  A eux d' en apporter la démonstration et de poser les arguments.
En matière de culture, comme dans d' autres domaines de la vie et de l' activité municipale, nous revendiquons pleinement notre droit à l' expression démocratique et à la différence de point vue. Contrairement à l' obligation d' allégeance exigée par d' auncuns, nous continuons à penser qu' il n' est pas indispensable d' être d' accord sur tout pour travailler ensemble. 
Des projets aussi lourds que l' extension future du Musée " La Piscine" mérite un vrai débat public  qu' il faudra bien mener. 
L' acceptation de la donation " Bouchard " en fait partie. J' ai voté contre, avec les membres du groupe des Elus verts, sur la base de l' amendement rédigé par mon collègue Christian CARLIER et défendu lors du Conseil Municipal de Mars 2007. 
Amendement que je publie ci dessous.



PRESENTATION de l’AMENDEMENT

Le musée connaît un grand succès, sanctionné par sa fréquentation par des visiteurs venant de partout.

Et puisqu’il est à Roubaix, et donc fidèle à ses traditions, il se singularise par les efforts faits pour que toutes celles et ceux dont la fréquentation des musées n’est pas une habitude y soient les bienvenus.

On ne peut que s’en féliciter et le musée est maintenant un élément important de la bonne image de notre ville.

Avec le succès, il est toujours facile de s’endormir sur ses lauriers. Aussi, il faut affirmer bien fort qu’il est légitime de réfléchir dés à présent sur des perspectives raisonnables de développement afin qu’il reste vivant, dynamique et attractif.

Mais il arrive aussi que le succès étourdisse.

Vous avez dans la section de fonctionnement du budget primitif qui vous est présenté une prévision de dépense de 274.000 euros pour l’accueil des œuvres de l’Atelier Bouchard.

Il s’agit, si nous avons bien compris, du coût du déménagement de Paris à Roubaix de la fameuse donation Bouchard.

Le 6 octobre 2005, le conseil a voté une délibération relative au projet d’agrandissement du musée et à cette proposition de donation Bouchard.

Si nous relisons ensemble cette délibération, nous pouvons constater qu’elle autorise la préparation de la donation et prévoie « naturellement » le retour au conseil pour décision après avoir eu connaissance des résultats des études et démarches préalables.

Elle n’autorise donc pas l’acceptation de la donation.

Nous n’avons pas délibéré et nous pourrions d’ailleurs difficilement le faire puisque nous ne disposons pas du descriptif de cette donation, de ses conditions et charges, pas plus d’ailleurs que nous ne disposons du projet scientifique et culturel et de l’étude de programmation dont nous avions passé commande en octobre 2005.

Nous n’avons pas voté et pourtant, c’est comme si c’était fait.

Nous n’avons pas voté et nous devons engager des dépenses.

Mais qu’importe finalement, puisque la rumeur pense pour nous et qu’elle nous susurre que Bouchard est un artiste essentiel et que Roubaix et son petit musée de province ont une fois de plus bien joué en faisant la nique aux parisiens.

Alors Henri Bouchard, génie méconnu ? Ou artiste académique qui n’apportera pas grand chose au musée sinon de l’enfermer dans une perspective au détriment d’autres ?

Je n’aurai pas l’outrecuidance de trancher mais j’ai quand même bien envie d’un débat, disons ouvert, sur ce que représente Bouchard dans l’histoire de l’art et sur ce qu’il peut réellement apporter à Roubaix.

Mérite t il que nous lui consacrions à terme tant d’argent ? Mérite t il que nous prenions ces risques ? Peut il vraiment être la base d’un projet pédagogique à l’intention de notre jeunesse ?

Car le chant des sirènes ne nous dit pas tout.

Il ne nous dit pas que Henri Bouchard a joué un rôle essentiel dans la conception de ce qui fut sans doute le plus imposant monument à la gloire de la colonisation française en Algérie.

Un monument érigé à Boufarik, au cœur de la Mitidja, la grande plaine des domaines agricoles coloniaux, au « point où la colonisation a rencontré le plus de difficultés et les a vaincues avec le plus de succès », comme l’écrira lui-même Henri Bouchard.

Un monument de 45 mètres de long et de 9 de haut surmonté de l’inscription « Au génie colonisateur français ,» avec pour ceux qui n’auraient pas bien compris le sens du message 2 autres inscriptions : « Aux héros, aux pionniers de la civilisation », « Aux réalisateurs de la plus grande France ».

Un monument inauguré le 5 mai 1930 par le président de la République en ouverture des cérémonies du centenaire de la colonisation de l’Algérie.

Un monument démoli après 1962.

Le chant des sirènes ne nous dit pas non plus que Henri Bouchard a eu un rôle actif dans la collaboration artistique pendant l’occupation.

En novembre 1941, il fut du voyage des artistes en Allemagne à l’invitation de Goebbels et il a participé avec éclat à sa relation dans la presse.

Le 7 février 1942, il publie dans L’Illustration un article de 4 pages, sous le titre « La vie de l’artiste dans l’Allemagne actuelle ».

Quelques mots de l’introduction : il s’agit de dire ce qu’il a vu, à savoir « la vie presque féerique que le gouvernement du Reich sait faire à ses artistes qui semble être là les enfants chéris de la nation ».

Quelques mots de sa conclusion : « c’est ainsi qu’un grand pays estimant la valeur et l’effort de la création artistique, comprenant sa nécessité dans les fastes de son histoire met sur un piédestal l’artiste, son savoir, son bonheur, sa culture intellectuelle, ses œuvres et la dignité de sa vie ».

Cela nous permet d’avoir quelques indications sur le niveau de son engagement.

Il fit partie du Comité d’Honneur de l’exposition Arno Breker (le mythique sculpteur préféré d’Hitler) à Paris en mai 1942.

Il occupa des responsabilités institutionnelles comme la présidence du Salon des Artistes Français.

Il s’investit avec constance dans les tentatives de mise en place d’une Corporation ou d’un Ordre des Artistes où il défendit avec « brutalité » des positions « rigides ». Le panégyrique de la Chambre de culture des arts plastiques qui avait organisé les artistes allemands en une sorte de corporation, lui aussi dans l’article de l’Illustration, donne là encore quelques indications sur ses sources d’inspiration, il y est question de contrôler les expositions, les galeries, d’interdire l’abus de la critique…

Sa participation aux événements emblématiques de la collaboration artistique motiva la demande de son arrestation et de son jugement par le comité directeur du Front National des Arts réuni le 3 octobre 1944 sous la présidence de Picasso.

Alors gênant tout ca, gênant pour Roubaix, gênant pour le musée, gênant pour cet art académique qui voulait tant s’inscrire dans une certaine tradition française.

Et très gênant même au moment où on nous ressert le plat de l’identité nationale.

Alors, avant d’avancer plus avant dans cette voie, je le crains bien de façon très imprudente, si on prenait le temps de réfléchir, de réfléchir à l’avenir du musée, à son nécessaire développement certes, de réfléchir à son sens surtout.

Henri Bouchard est elle la bonne carte à jouer ? Est elle la seule ?

C’est le sens de cet amendement : pouce et on réfléchit.

Christian CARLIER

29 mars 2007

Base des Prés du Hem, Armentières, Mosaïc ; Jardin des Cultures, friches industrielles, Ugine Kulhmann, Roubaix, Tourcoing, Wattrelos, Lille,  Office du Tourisme de Roubaix, navigation fluviale et de plaisance, lofts, Canal de Roubaix, Tourcoing, Marcq en Baroeul, Seclin, l’Espierre, Maxence Van der Meerch, Quand les sirènes se taisent, Parc de la Deûle, Maisons Folies, Condition Publique , Colisée, écluses et ponts de la Marque Urbaine, Blue Links, coopération transfrontalière franco-belge, A 24, O.G.M , écologie : Grenelle de l’environnement, Eglise Saint Joseph, ZAC de l’Union, Alma, 3 Ponts, Pile, Epeule,Sartel Carihem,Moulin Potennerie, A.I.R., Comité de Quartier, biodiversité, trame verte et bleue, espace naturel, communauté urbaine de Lille, diversité, Islam, Musulmans, citoyenneté, école de la réussite, participation des habitants, base des six bonniers, Lac du Héron, bataille de Bouvines, Randonnées pédestres, Lys, Escaut, protection de l’eau, habitat haute qualité environnementale, précarité, logement social, habitat insalubre, permis de louer, braderie de Lille, Grand stade, Euralille, Lille Europe, Atelier populaire d’urbanisme, changement climatique, réchauffement climatique, radios locales, blog 2, halal, chrome,pollution aux  métaux lourds, centre de valorisation énergétique (CVE), centre de valorisation organique (CVO), déchetterie, éco-quartiers, verts, altermondialisme, colonialisme, indigènes, République, archives de la navigation et des canaux, pastel FM, ouech, kabylie, kabyles, berbères, Afrique, Sénégal, Maghreb, Coopération décentralisée, Droits de l’Homme, relations Nord/Sud, Prix du paysage, pavillon bleu, école de voile en eaux intérieures, la Louvière de Don, le citadelle de Lille, Parc Barbieux, Musée la Piscine, André Diligent, Pouss cup, Lille Métropole Habitat, le Fresnoy Mackellerie, Hameaux de la Mémoire, chemins de halage, vélos routes, voies vertes, laïcité, vigilance laïque, Europe du Nord Ouest, nation républicaine, loi de 1905, construction de mosquées, liberté d’expression, liberté de cultes, loisirama, champs captants, discriminations, qualité de vie, émissions arabophones, berbérophones, lusophones, francophones, Algérie, Maroc, Tunisie, Maghreb,Portugal, Turquie,Espagne,  démocratie participative, réfugiés climatiques, solidarité avec les sans abris, non aux expulsions, respect des différences, architecture bio-climatique, protection de la faune et de la flore, non au nucléaire, énergies alternatives, biodiversité , pays arabes, harkis, rapatriés,bouira, ville de roubaix, Paris-Roubaix,ps-roubaix,upc-roubaix,les usines,

Partager cet article

Repost 0
Published by Slimane TIR - dans Société
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

  • https://t.co/Ti9bADvqNA
    https://t.co/Ti9bADvqNA slimane tir (@slimanetir) October 18, 2017 Slimane Tir shared Ali Rahni's post.
  • RT @pas_sansnous: Un autre regard sur les 40 ans...
    RT @pas_sansnous: Un autre regard sur les 40 ans de la politique de la ville, av @MMechmache sur @franceculture. A réécouter ici : https://… slimane tir (@slimanetir) October 17, 2017
  • RT @eelv_roubaisis: Sur proposition du groupe...
    RT @eelv_roubaisis: Sur proposition du groupe “Ensemble le pouvoir d’agir”, le Conseil Municipal de Roubaix a adopté le 5 octobre un… https… slimane tir (@slimanetir) October 17, 2017
  • @Festival_Fameck @karimoussaoui Du nez pour notre...
    @Festival_Fameck @karimoussaoui Du nez pour notre programmation au Duplexe..Bravo slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017
  • @CallGate74 @cdhulst2020 @CF5901...
    @CallGate74 @cdhulst2020 @CF5901 https://t.co/ZiqDBuQlRc slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017 Animateur-prod tele dont je refusais les avances "tu ne bosseras plus jamais petite pute! Plus jamais tu m'entends??!!!!" #balanceTonPorc
  • @CallGate74 @cdhulst2020 Hastag viral anti...
    @CallGate74 @cdhulst2020 Hastag viral anti harceleurs. Grâce au tycoon d Hollywood. A élargir aux harceleurs sévis… https://t.co/SvNdx9lTnz slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017 @CallGate74 @cdhulst2020 Hastag viral anti harceleurs. Grâce au tycoon...
  • @CallGate74 @cdhulst2020 Réponse taquine du «...
    @CallGate74 @cdhulst2020 Réponse taquine du « cela m'en touche une sans faire bouger l'autre» chiraquien, ou sobre… https://t.co/hq3AMfIqNM slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017 @CallGate74 @cdhulst2020 Réponse taquine du " cela m'en touche une sans...
  • @alaingresh reçu à#Roubaix semaine prochaine...
    @alaingresh reçu à#Roubaix semaine prochaine dans les studios de @pastel_fm https://t.co/4uUt9Pv7cP slimane tir (@slimanetir) October 14, 2017 La guerre de 1967 est vécue par une partie de la droite française comme une revanche sur la guerre d'Algérie...
  • @CallGate74 @cdhulst2020 Ne serait ce pas très...
    @CallGate74 @cdhulst2020 Ne serait ce pas très déontologique ni sain que d agiter des porcs ? slimane tir (@slimanetir) October 14, 2017
  • Une composition de la page locale pour une lecture...
    Une composition de la page locale pour une lecture à plusieurs niveaux. Humour très subtil ou «à l insu de son ple… https://t.co/wGXQ7lsxYc slimane tir (@slimanetir) October 14, 2017 Une composition de la page locale pour une lecture à plusieurs niveaux....