Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 01:58

Le " paquet fiscal " de la nouvelle majorité, c' est 15 milliards d' euros qui ciblent les riches et les catégories sociales les plus aisées de notre pays.

 

" J’ai résisté ici à la tentation de décrire l’inconnu. En revanche, on peut savoir si une politique est salutaire ou nocive.

Rien n’indique, notamment, que des réductions d’impôts comme celles qui ont été préconisées et décidées ces derniers temps aient un effet positif sur la récession. On a supposé que l’investissement, la production et l’emploi seraient stimulés par le supplément de revenus après impôt ainsi promis aux entreprises, à leurs directeurs et aux actionnaires financièrement bien lotis, sous la forme d’un allégement de la ponction fiscale sur les dividendes touchés par les riches. Tous les directeurs sont convaincus, comme les économistes, qu’un afflux d’argent chez eux sert l’intérêt général. Mais rien ne prouve que ces sommes offertes aux cadres supérieurs prospères auront un effet positif – qu’elles seront dépensées. Pour cette petite élite, la réduction d’impôts accroît des revenus déjà plus que substantiels. Et trop c’est trop, même pour les riches. Impossible d’être sûr que les revenus supplémentaires dus à la réduction d’impôts seront réellement dépensés. La mesure risque donc de n’avoir aucun effet....................( pages 84,85 ) "

 Dans le monde économique, il y a des idées bien établies, qui peuvent soutenir une politique, soit positive, soit négative. Combattre la récession exige de maintenir le pouvoir d’achat, en particulier des nécessiteux qui dépenseront leur argent. L’effet est assuré, mais on répugne à cette solution, assimilée à de la compassion inefficace. Or, ce qui est inefficace, ce sont les mesures profitant aux cadres supérieurs. Ces catégories socialement influentes bénéficieront le plus souvent d’avantages financiers sous forme d’allègement d’impôts. En l’absence de besoins, ces sommes ne seront pas forcément dépensées. On refuse aux nécessiteux l’argent qu’ils dépenseraient sûrement, on accorde aux riches un revenu qu’ils risquent d’épargner. ( page 86)......

Ainsi s' exprime J.K. GALBRAITH, célèbre économiste américain dans un corrosif essai publié en 2004
 " Les mensonges de l' économie " ( Grasset ) à propos de la politique économique de G.W. BUSH. 
L' intérêt économique, ajoute t il, a été souvent aux antipodes de la politique économique. 
L' alignement "atlantiste " s' est révélé sur la question irakienne avec les déclarations bellicistes du rallié B. BUSHNER ( de la guerre ), précédées de la hot-dog Party de Wolfboro. 
On apprécie ici à  quel point le modèle américain dans son déclinaison conservatrice est au coeur du projet sarkozyste pour la France. Avec ou sans BUSH.
Base des Prés du Hem, Armentières, Mosaïc ; Jardin des Cultures, friches industrielles, Ugine Kulhmann, Roubaix, Tourcoing, Wattrelos, Lille,  Office du Tourisme de Roubaix, navigation fluviale et de plaisance, lofts, Canal de Roubaix, Tourcoing, Marcq en Baroeul, Seclin, l’Espierre, Maxence Van der Meerch, Quand les sirènes se taisent, Parc de la Deûle, Maisons Folies, Condition Publique , Colisée, écluses et ponts de la Marque Urbaine, Blue Links, coopération transfrontalière franco-belge, A 24, O.G.M , écologie : Grenelle de l’environnement, Eglise Saint Joseph, ZAC de l’Union, Alma, 3 Ponts, Pile, Epeule,Sartel Carihem,Moulin Potennerie, A.I.R., Comité de Quartier, biodiversité, trame verte et bleue, espace naturel, communauté urbaine de Lille, diversité, Islam, Musulmans, citoyenneté, école de la réussite, participation des habitants, base des six bonniers, Lac du Héron, bataille de Bouvines, Randonnées pédestres, Lys, Escaut, protection de l’eau, habitat haute qualité environnementale, précarité, logement social, habitat insalubre, permis de louer, braderie de Lille, Grand stade, Euralille, Lille Europe, Atelier populaire d’urbanisme, changement climatique, réchauffement climatique, radios locales, blog 2, halal, chrome,pollution aux  métaux lourds, centre de valorisation énergétique (CVE), centre de valorisation organique (CVO), déchetterie, éco-quartiers, verts, altermondialisme, colonialisme, indigènes, République, archives de la navigation et des canaux, pastel FM, ouech, kabylie, kabyles, berbères, Afrique, Sénégal, Maghreb, Coopération décentralisée, Droits de l’Homme, relations Nord/Sud, Prix du paysage, pavillon bleu, école de voile en eaux intérieures, la Louvière de Don, le citadelle de Lille, Parc Barbieux, Musée la Piscine, André Diligent, Pouss cup, Lille Métropole Habitat, le Fresnoy Mackellerie, Hameaux de la Mémoire, chemins de halage, vélos routes, voies vertes, laïcité, vigilance laïque, Europe du Nord Ouest, nation républicaine, loi de 1905, construction de mosquées, liberté d’expression, liberté de cultes, loisirama, champs captants, discriminations, qualité de vie, émissions arabophones, berbérophones, lusophones, francophones, Algérie, Maroc, Tunisie, Maghreb,Portugal, Turquie,Espagne,  démocratie participative, réfugiés climatiques, solidarité avec les sans abris, non aux expulsions, respect des différences, architecture bio-climatique, protection de la faune et de la flore, non au nucléaire, énergies alternatives, biodiversité , pays arabes, harkis, rapatriés,bouira, ville de roubaix, Paris-Roubaix,ps-roubaix,upc-roubaix,les usines,

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

wat 11/10/2007 18:08

Il faut ajouter que l'illusion de "travailler plus pour gagner plus" aura un revers inattendu pour les salariés, car le revenu des heures supplémentaires sera pris en compte pour l'attribution des allocations, telle la prime pour l'emploi.

Articles Récents