Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 10:57

Nous redonnons vie aux marais du Warlet et du Joncquoy, au cœur d’une zone humide 
historique qui passe par Péronne, Templeuve et Fretin, l’une des dernières chaînes de 
marais de la métropole. 
C’est le reliquat d’une grande zone humide qui s’est progressivement rétrécie avec 
l’assèchement des marais. Nous participons activement à la préservation de la faune et de la flore de notre métropole. 
C’est une étape de plus dans la constitution d’un vaste Espace Naturel Métropolitain 
lancé à l’automne 2002, voici tout juste 5 ans. Nous avons fait aboutir des réalisations concrètes :
le parc de la Deûle, MOSAÏC, le jardin des cultures, la remise en navigation du canal de Roubaix et de la Marque urbaine, la coulée verte de la Basse Deûle, la réhabilitation des Prés du Hem, des 6 Bonniers 
à Willems, la création du Parc de la Marque, la rénovation de la chaîne de lacs de Villeneuve d’Ascq, plus récemment, la refonte du site de la Louvière à Don et, la réhabilitation des marais de Fretin


Plus de deux mille hectares d’espaces naturels sont ouverts, aujourd’hui, dans la métropole, irrigués par plusieurs centaines de kilomètres de chemins.La réhabilitation des marais de Fretin a débuté voici un an.
Les berges des marais s’étaient fortement végetalisées. La vie disparaissait peu à peu. Le marais s’était tellement envasé qu’il était devenu difficile d’accès et, surtout, dangereux. Il était aussi un lieu de décharges sauvages. Cette situation a accéléré le comblement du marais et favorisé le développement des moustiques. Depuis le curage, les moustiques ont disparu !

Espérons que cela dure ! Nos écogardes, vont poser aussi de nombreux nichoirs à oiseaux et à chauve-souris avec les écoles de Fretin pour favoriser le retour des équilibres. Nous devions procéder au curage des maraisenvasés sur plus de 2 mètres d’épaisseur.Nous y sommes parvenus. Les anciennes sources
 ont été restaurées pour redonner de l’oxygène aux marais. 70 000 m3 de boues ont été extraits et déposés non loin évitant tout transport par voie routière. Voici 12 hectares de plus pour notre trame verte et bleue. Mais il faut aller encoreplus loin en tenant compte des attentesdes habitants.Nous avons encore du chemin à 
parcourir pour que notre métropole soit au niveau des grandes cités européennes comme Cologne ou Amsterdam, en matière de grands espaces naturels.
A Fretin, nous venons de franchir une nouvelle étape.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents