Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 12:07

Après deux années de travail et de négociation  dans le comité de pilotagze que j' ai animé voici enfin la délibaration sur les voies vertes  qui engagent la communauté sur un programme pluriannuel de 225 km, dont 80% concerne les sites de l' Espace Naturel Métropolitain. Enfin le linéaire de 110 km de voies sur berge ( chemins de halage ) seront légalement accessibles puisque j' ai fait signé par les parties concernées dont l' E.N.M.,  l' ensemble des documents relatifs à la superposition de gestion en décembre 2007.

Lille Métropole Communauté Urbaine est engagée dans une politique de développement des espaces voués à la nature et aux loisirs qui est inscrite dans ses différents documents de planification, en particulier le Schéma Directeur et la Charte d'Objectifs Métropole Verte. Parallèlement, dans le cadre de la mise en oeuvre de son Plan de Déplacements Urbains, Lille Métropole poursuit l'objectif de renforcer les solutions alternatives aux modes de déplacement motorisés en développant des réseaux pédestres, cyclables et ferrés interconnectés et complémentaires.

Lille Métropole a été sollicitée par la Région Nord - Pas-de-Calais et la DIREN qui dans le cadre du contrat de projet Etat-Région ont inscrit des crédits relatifs au développement des Véloroutes - Voies Vertes pour les liaisons Amiens-Belgique et Paris-Moscou qui traverseront l'agglomération lilloise. Dans le même temps, les intercommunales belges LEIEDAL et IDETA se sont associées au Département du Nord dans le cadre d'un projet Interreg visant au développement d'un réseau récréatif cyclable transfrontalier.

La multiplicité des démarches engagées a mis en évidence l'importance de mettre en cohérence les différentes démarches engagées pour aboutir à la création d'un réseau vert métropolitain. Le projet Véloroutes et Voies Vertes de l'agglomération lilloise répond à cette problématique en proposant de créer un réseau vert reliant les grands ensembles naturels et récréatifs entre eux et en permettant aux habitants d'y accéder sans utiliser leur voiture.

A cette fin, le bureau de la Communauté urbaine a décidé lors de la séance du 2 juillet 2004 de faire réaliser une étude pour la définition d'un réseau de Véloroutes et Voies Vertes sur l'agglomération lilloise.

Les propositions formulées dans le cadre de cette étude ont été discutées, amendées et validées au sein de comités de pilotage placés sous l'autorité des trois Vice-Présidents respectivement en charge du Plan de Déplacements Urbains, de la Voirie-Signalisation et de l'Espace Naturel Métropolitain.

La Région Nord - Pas-de-Calais et la Direction Régionale de l'Environnement (DIREN), co-financeurs de l'étude, ont été étroitement associées à la conduite de cette étude.

Les conclusions de l'étude ont été approuvées lors du comité de pilotage tenu le 25 septembre 2007. Celle-ci a abouti à l'élaboration d'un schéma directeur portant sur un réseau de 225km de voies vertes sur la métropole lilloise. Ce schéma a été complété par une réflexion à caractère pré-opérationnel portant sur 55km de tronçons. Sept liaisons ont ainsi fait l'objet d'une analyse détaillée :

- Prés du Hem - Parc de la Deûle - Jardin Mosaïc (20 km)
- Canal de Seclin - Seclin gare (3,7 km)
- Lac du Héron - Hem - canal de Roubaix (5,6 km)
- Canal de Roubaix - Halluin (11 km)
- Pont sur la RD 39 à Bauvin entre La Bassée et Don (0,8 km
- Val de Marque - 6 Bonniers - Baisieux (10,2 km)
- Halluin - parc naturel du Ferrain (4 km)

Les itinéraires qui font partie du schéma régional des Véloroutes et Voies Vertes pourront bénéficier de
subventions régionales à hauteur de 40% des investissements, plafonnés à une assiette de 125 000 euros HT/km.

En conséquence, les 4ème, 3ème et 7ème commissions consultées, il vous est proposé :


- 1. De valider le schéma directeur du réseau de Véloroutes et Voies Vertes de l'agglomération lilloise dont une synthèse est jointe à cette délibération;
- 2. De mettre en oeuvre en priorité une charte de signalisation qui assurera la lisibilité et la continuité des itinéraires de Véloroutes et Voies Vertes existants ;
- 3. D'engager auprès du Conseil Régional les démarches préalables à la demande des subventions
auxquelles ces itinéraires sont éligibles au titre du schéma régional des Véloroutes et Voies Vertes.
Partager cet article
Repost0

commentaires

michel 04/02/2008 12:32

Du bon travail, mais assez au sein des villes , et trop de voitures aussi...
mais continuez
merci

Articles Récents