Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 10:31


  Les Verts lancent une novice en politique

Symanivanh Phanithavong, styliste et ambassadrice de paix, avec son
suppléant, Christian Carlier, conseiller municipal à Roubaix.
Elle vient à peine de prendre sa carte chez les Verts qu'elle est déjà leur candidate aux cantonales sur Roubaix-ouest.
À 50 ans, Symanivanh Phanithavong sera appuyée par Christian Carlier.


Arrivée du Laos à l'âge de 19 ans, elle a très longtemps
vécu à l'Épeule et s'est beaucoup investi dans le milieu associatif.
Elle vient à peine de rejoindre les Verts. Mais le parti écologiste lui
a déjà confié la tâche pas simple de le représenter dans un canton ancré
à droite (Barbieux, l'Épeule, le Fresnoy-Mackellerie à Roubaix, Croix et
Wasquehal).
Les Verts revendiquent ce choix : *« Nous sommes très fiers d'accueillir
des personnes comme elle, des gens très impliqués dans la vie locale et
qui redonne espoir aux autres »*, affirme Céline Scavennec, secrétaire
régionale du mouvement et élue roubaisienne.

Mobiliser au premier tour

C'est cependant Symanivanh Phanithavong qui a demandé à être candidate :
*« J'aime la nature, les gens, l'humanité et je veux être utile pour la
France,* dit-elle simplement. *Je veux faire quelque chose de concret. »
*Et sur le canton, à en croire les Verts, il y a beaucoup à faire. *« On
continue à être sur un mode de développement non-durable »*, estime
Christian Carlier, son suppléant, militant de longue date et élu
roubaisien.
 L'exemple à ne pas suivre, c'est Gérard Vignoble, maire de
Wasquehal, *« le maire-béton »* qui a urbanisé sa ville à outrance.
C'est pourtant son premier adjoint qui risque d'être élu et de succéder
à Michel Carnois sur Roubaix-ouest. Lucides sur leurs chances de
victoire -- proches de zéro avec ce mode de scrutin --, les Verts
veulent néanmoins être présents *« pour mobiliser l'électorat écologiste
au premier tour » *, explique Céline Scavennec. *« Le Grenelle de
l'environnement a été une grosse opération de communication qui n'a
débouché sur rien, *poursuit-elle. *C'est une grosse déception dans nos
villes qui souffrent de problèmes sociaux et environnementaux. »* Que
d'autres finissent par reprendre les idées des Verts ne les gênent pas
outre mesure -- on voit fleurir dans tous les programmes un chapitre
développement durable. *« Tant mieux si nos idées sont reprises, mais ce
qui serait encore mieux, c'est d'arrêter tout ce qui est contraire au
développement durable, *lance Céline Scavennec. Il faut arrêter
l'étalement urbain, stopper tout ce qui nous fait aller dans le mur. Pas
seulement ajouter une petite couche d'HQE... » .

-YOUENN MARTIN

Partager cet article

Repost 0
Published by Nord Eclair - 28/02/2008 - dans Campagnes électorales
commenter cet article

commentaires

Articles Récents