Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 09:56
Christian Lazaoui et Denise Bouchez portent la parole des Verts sur
Roubaix-Nord pour ces élections cantonales des 9 et 16 mars.


Aux cantonales de Roubaix-Nord, les Verts ont choisi de présenter Christian Lazaoui et Denise Bouchez, deux élus roubaisiens que l'on retrouve aussi derrière Slimane Tir aux élections municipales.

Difficile peut-être pour les électeurs de ne pas s'emmêler les pinceaux entre les municipales et cantonales... surtout lorsque comme pour les Verts, les candidats retenus sur le canton de Roubaix-Nord sont également en lice aux municipales à Roubaix derrière Slimane Tir. Et qu'autour de la table hier, en plus de Slimane Tir, on
trouvait aussi en soutien à Christian Lazaoui et Denise Bouchez, sa suppléante, la tête de liste de « Wattrelos pour tous », Nordine Bellal, « une liste citoyenne et soutenue par les Verts».

Pour de nouvelles démarches

Mais retour à ces cantonales, un scrutin où Christian Lazaoui se présente pour la première fois mais déjà, avec la volonté « *d'apporter sur Roubaix-Nord une bouffée d'oxygène et un changement, en donnant un espoir et des perspectives aux habitants de quartiers où la vie est difficile ».
Ces élections seront pour le candidat l'occasion de *« démontrer que l'on peut être écolos et traiter les questions sociales » * et pour Christian Lazaoui, *« il y a beaucoup de choses à changer au Département, il faut de l'air frais *». Exemple sur la gestion du RMI par le conseil général, *« on doit impulser de nouvelles démarches, mettre plus de moyens dans un réel accompagnement des personnes.Qu'est-ce que cela veut dire quand un référent suit 50 à 100 personnes ?
On a l'impression que l'on gère pour gérer ».Et puisque le Département est compétent pour les collèges, Denise Bouchez souhaite que l'on fasse des établissements déjà construits en haute qualité environnementale *« un outil pédagogique », en développant aussi le travail avec les collégiens autour des espaces verts. « Et le HQE, c'est aussi pour le logement social. On peut faire du beau pour les gens des quartiers », ajoute Christian Lazaoui.

Quel bilan du conseiller général sortant ?

Mais quand on chatouille un peu le candidat et sa suppléante sur le bilan du conseiller général sortant socialiste, Alain Faugaret, inutile  d'espérer une quelconque parole positive. « Un élu doit afficher un minimum de présence sur le terrain, or, ce n'est pas le cas du conseiller général sortant. Il est donc déconnecté de la réalité du terrain et a du mal à répercuter les aspirations des gens qui vivent dans les quartiers »* , lance Christian Lazaoui. « Il n'a pas de bilan très marqué dans sa délégation, celle de la solidarité internationale »,poursuit, plus nuancée, Denise Bouchez.

Et avec Slimane Tir, tout le monde tombe d'accord pour constater qu'Alain Faugaret est «élu depuis 1971, on est en 2008, il faut maintenant du renouvellement ».*

Mais le mot de la fin, et forcément le plus dur, sort alors de la bouche de Slimane Tir,qui se dit «effaré par l'inertie wattrelosienne. Le seul endroit dans le monde où il y a aujourd'hui un tel exemple de  longévité en politique, c'est la Corée du Nord. On a besoin d'élus pour qui la seule obligation n'est pas de durer mais de travailler »

Partager cet article

Repost 0
Published by CHRISTELLE JEUDY ( N.E.)
commenter cet article

commentaires

Articles Récents