Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 12:31
148 tombes musulmanes profanées dans le cimetière militaire de Notre-Dame de Lorette,  le 6 avril 2008  Les inscriptions relevées sur les sépultures du cimetière militaire Notre-Dame de Lorette. La quasi totalité des inscriptions visent directement l'islam et les musulmans et quelques unes, la ministre de la Justice Rachida Dati.
C'est dans ce même cimetière de  Notre-Dame de Lorette que 52 d'entre elles avaient été recouvertes d'inscriptions nazies il y a presque un an.


Près d'un an après la profanation de 52 tombes musulmanes, 148 tombes de soldats de la même confession ont été profanées dans la nuit de samedi. De nombreuses inscriptions insultantes et ordurières ont été retrouvées, de même que des références au nazisme ' (H.H.)  "Une tête de porc a même été pendue à l'une des  tombes" accompagnée de l' inscription  "hallal"

Le procureur "condamne cet acte inqualifiable, assure la communauté  musulmane de sa solidarité et s'engage à mobiliser tous les moyens judiciaires  pour identifier et réprimer les auteurs de ces actes odieux qui soulèvent  l'indignation". "C'est inadmissible, invraisemblable. Le cimetière n'est pas fermé, il n'y a pas besoin d'être courageux pour venir faire ça", a renchéri le conservateur du musée du cimétière. Une centaine de gendarmes se trouvent sur place dimanche matin pour faire des relevés.


En avril 2007, des inscriptions nazies avaient été retrouvées sur des tombes musulmanes. Des croix gammées, des croix celtiques et des inscriptions "Heil Hitler" et "Skinhead is not dead" avaient aussi été retrouvées sur l'ossuaire du cimetière. Après plusieurs jours d'enquête, trois jeunes avaient avoué avoir agi par motivation raciste, "animés par une conviction assez confuse, une idéologie nazie ou néo-nazie et skinhead", avait expliqué le procureur de la République d'Arras. Ils avaient ensuite présenté leurs excuses à la communauté musulmane, via des lettres publiées sur le site internet de leur avocat.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents