Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 14:01
8 mars Journée de la femme en France,  23 mars triste record au Conseil municipal de Roubaix...

C'était mon 1er conseil municipal à Roubaix, très protocolaire : élection du Maire, désignation des adjoints, désignation des représentants à certaines instances. Instants de découverte : les modalités, l'ambiance, les nouveaux élus et 
mes premières surprises...

La surprise machiste
L'élection des 13 représentants au Conseil de Communauté Urbaine m'a vraiment choqué : le croiriez vous, 13 postes = 13 hommes ! ne parlons pas de parité, elle est carrément piétinée, et même pour une simple représentation des femmes c'est un enterrement...
Qu'est ce qui s'est passé pour en arriver là : l'attrait du pouvoir, pour être plus près des lieux de décisions de la communauté urbaine ou bien l'indemnité beaucoup plus conséquente des élus communautaires ??
Je serai curieuse de savoir ce qu'en pensent les composantes minoritaires de gauche au sein de la majorité municipale : le PS, le PC, le MRG?
L'eau va toujours à la rivière dit-on, la captation des postes par les hommes semble s'être faite sans grand remous, tant cela semble inscrit dans l'ordre des choses.
J'ai quand même interrogé à ce propos Fanny Bullaert (PS), qui m'a dit partager mon point de vue, l'avoir exprimé mais n'avoir pas été entendue. J'en déduis que les hommes de cette majorité sont peut-être sourds mais qu'ils ont surtout une conception hégémonique de la vie politique : les hommes d'abord...

Je dédie donc ce 1er Conseil Municipal à Olympe de Gouges
.
Olympe de Gouges, pamphlétaire, militante des droits féminins et de la lutte contre l'escalavage, citoyenne, est morte guilotinée en 1796 et a eu droit à cet éloge funèbre du procureur de Paris " Rappelez-vous l'impudente Olympe de Gouges qui la première institua des sociétés de femmes et abandonna les soins du ménage pour se mêler de la République et dont la tête est tombée sous le fer vengeur des lois... ".
Olympe de Gouges réclama l'émancipation des femmes avec la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne en 1791. En voici un rappel  visiblement utile et quelques articles malheureusement toujours d'actualité
Article 4
La liberté et la justice consistent à rendre tout ce qui appartient à autrui; ainsi l'exercice des droits naturels de la femme n'a de bornes que la tyrannie perpétuelle que l'homme lui oppose; ces bornes doivent être réformées par les lois de la nature et de la raison.
Article 6
La loi doit être l'expression de la volonté générale; toutes les Citoyennes et Citoyens doivent concourir personnellement ou par leurs représentants, à sa formation; elle doit être la même pour tous : toutes les Citoyennes et tous les Citoyens, étant égaux à ses yeux, doivent être également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leurs capacités, et sans autres distinctions que celles de leurs vertus et de leurs talents
.

2ème surprise le minimum démocratique
Les désignations de représentants dans les organismes extérieurs : à une exception près, une représentante UMP au CASS (Mme Leman sic!) , l'opposition n'est représentée nulle part. Il n'y a pas non plus de représentant à la commission Appels d'Offre. C'est sur qu'il ne risque pas d'y avoir débat : allez, en rang comme un seul homme... et circulez, il n'y a rien à voir. Alors bien sur comme l'a dit le Maire, la loi, rien que la loi... et nous nous disons dura lex, sed lex ! Mais il y a la loi  et il y a l'esprit démocratique et les usages républicains. Dont acte, c'est parti pour un mandat qui s'annonce sous les auspices du minimum légal démocratique. Cette majorité de 42 membres sur 53 aurait bien besoin de se détendre, de quoi a t-elle peur?

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam CAU - dans Vie Roubaisienne
commenter cet article

commentaires

Articles Récents