Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 00:43

Gérard Mulliez, l'ancien patron de la célèbre enseigne de distribution, est le président d'honneur du Ceres. Cette jeune association va lancer une étude indépendante sur l'impact de la consommation d'organismes génétiquement modifiés pour la santé humaine.


Alors que le débat sur les OGM en France a fait rage jusque dans les rangs de la majorité présidentielle, Gérard Mulliez, le fondateur de l’enseigne Auchan veut faire entendre sa voix. « Dans l’état actuel des connaissances, il faut les interdire. Il est évident que le principe de précaution doit s’appliquer », tonne-t-il dans une interview exclusive accordée à L’Expansion.
Homme de conviction, peu soucieux du qu'en dira-t-on, celui qui est encore président du comité stratégique du groupe Auchan a décidé de s’impliquer. Il a accepté d’être le porte-drapeau, en tant que président d’honneur, du Ceres, une toute jeune association, née il y a un an. Acronyme de Consommateurs et entreprises responsables, celle-ci compte financer une étude indépendante sur l’impact de la consommation d’organismes génétiquement modifiés pour la santé humaine. Pour lui, « les études publiées jusqu’ici n’ont pas été développées suffisamment longtemps, et elles sont partiellement diffusées et souvent financées, si ce n’est réalisées, par les industriels et les distributeurs d’OGM ».
« C’est inadmissible qu’il n’y ait pas de financement public, alors que les moyens existent. C’est pourquoi nous avons décidé de financer une étude dont on publiera objectivement les résultats, qu’ils soient positifs ou négatifs »,
renchérit Jean-Pierre Blanc, directeur général des Cafés Malongo et vice-président de Ceres. Quelques entreprises et une centaine de particuliers ont déjà apporté 200.000 euros, il leur reste à trouver 600.000 euros.
Le protocole des études toxicologiques est défini et prêt à être mis en œuvre. « On va bientôt démarrer », assure Gérard Mulliez, qui veut que l’on soit « sûr de la non-toxicité des OGM pour l’homme avant de les diffuser auprès du plus grand nombre ». Peu adepte du politiquement correct, il refuse « que l’on se retrouve dans vingt ans avec des OGM partout, sans l’avoir voulu mais par le simple fait que le pollen se dissémine, et réaliser à ce moment là que ce n’est pas bon pour la santé. Je crois qu’il est temps que les ministres actuels se remémorent le scandale du sang contaminé. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benjamin Neumann ( l' Expansion ) - dans Resistances
commenter cet article

commentaires

YVAN BACHAUD 13/05/2008 10:53

Bonjour,
Je voudrais qu'en cette période de réforme de la Constitution M. Gerard WAUQUIEZ et J.P BLANC nous explique POURQUOI dans leurs interventions ils ne demandent pas l'instauration du référendum d'initiative citoyenne (RIC) qui a permis en novembre 2005 aux Suisses de demander et voter un moratoire de 5 ANS sur les OGM en agriculture ?
Cela d'autant plus que 82% des Français sont pour ce RIC; et qu'un sondage BVA de juillet indique que 66% des Français souhaitent que l'on donne les nouveaux pouvoirs aux CITOYENS contre 28% au Parlement et 6% NSPP..:-(

Le Parlement à l'initiative de la loi et surtout les vote TOUTES ! et il peut mettre le gouvernement a la porte en 48H si celui-ci n'est pas attentif à ses demandent. Que veut il de plus ? Plus de place dans l'ordre du jour ?
Pourquoi pas mais il faut de la cohérence dans l'action du gouvernement ET si la majorité n'est pas contente elle a les moyens de se faire entendre sans problème. C'est une questionn de volonté politique pas de Constitution.:-(

J'espère une réponse de dirigeants du CERES c'est le moment de faire campagne pour le RIC c'est a dire pour l'instauration de la DEMOCRATIE en France.
C'est pas plus compliqué que cela..:-(

voir www.ric-france.fr )


Yvan Bachaud

Articles Récents