Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 01:19

DES PROGRES INSIGNIFIANTS


A l'occasion des élections municipales 2008, le Comité national pour ladiversité avait appelé à la mobilisation citoyenne pour pallier l'absencede diversité à l'échelon local de la vie publique.Cette absence de diversité a de graves répercussions sur tout notresystème politique, alors que les élections municipales sont une occasion,la plus accessible à tous les Français, de participer à la vie publique.Le bilan de cette mobilisation est historique puisque se sont réunis au sein de ces comités des citoyens dont l'objectif commun était de favoriser la diversité : noirs, arabo-maghrébins, asiatiques, personnes handicapées et tous ceux qui appartiennent à une minorité discriminée.

Grâce au comité plusieurs candidats de la diversité ont été intégrés ou réintégrées dans plusieurs listes. Malgré ces succès, les progrès réalisés par les partis politiques sont insignifiants. Le résultat est affligeant : environ 2000 conseillersmunicipaux de la diversité (noirs, arabo-maghrébins, asiatiques, personneshandicapées.) sur les 520 000 conseillers municipaux de France soitenviron 0,4%. Ce résultat aurait été pire sans la mobilisation du comité, sans la mobilisation citoyenne.Au final, seulement 2 têtes de liste de la diversité ont été élues dansles villes de plus de 30 000 habitants à Paris et à Marseille. Il y a toujours environ 0% de maires de la diversité sur les 36 000communes de France métropolitaine.

Le Comité national pour la diversité signale cependant les progrès significatifs réalisés dans la communication autour des chiffres de la diversité. L'UMP par la voix de M. Alain Marleix, Secrétaire national chargé des élections évoque « environ 500 candidats issus de la diversité» dans les villes de plus de 30 000 habitants.Pour sa part, le PS indique par la voix Bruno Le Roux Secrétaire national aux élections que dans les villes de plus de 20 000 habitants, « plus de 250 adjoints bien souvent élus pour la première fois ». Cette fin de l'omerta sur les chiffres de la diversité ne fait que confirmer la nécessité de l'adoption officielle des statistiques de ladiversité.

Fort des ces enseignements, le Comité national pour la diversité appelle François Hollande, Patrick Devedjian, François Bayrou, Hervé Morin, Marie-George Buffet et Cécile Duflot, à mettre très rapidement en place des, comités de suivi de la diversité au sein de leurs partis respectifs. François Hollande pour sa part en a déjà fait la promesse.Ces comités permettront de lutter contre le poids des conservatismes afinque puissent émerger pour les élections à venir, des candidats de valeur et d'expérience.

Le comité national de la diversité avait souhaité décerner 2 prix à l'issue des élections municipales. Prix de la diversité républicaine: Attribué à la liste qui a défendu le mieux les valeurs républicaines d'égalité et de fraternité, par son programme, par la composition de la liste, par l'accession effective des minorités à des postes de responsabilité à l'issue des élections.
Prix du communautarisme: Attribué à la liste la plus monocolore, celle qui a le moins respecté la diversité, celle qui a créé des obstacles à la diversité, celle qui a le moins respecté les valeurs de la République,etc.
Prix de la diversité républicaine Sont gagnants dans leurs partis respectifs :UMP: Alain Juppé (Bordeaux) ; PS: Bertrand Delanoë (Paris) ; MoDem:Ensemble des candidats du MoDem. Verts: Slimane Tir (Roubaix) et DominiqueVoynet (Montreuil) ; PC: Catherine Peyge (Bobigny) et Didier Paillard(Saint-Denis). Prix du communautarisme: Se voient attribuer le prix dans leurs partis respectifs :UMP: Christian Vanneste (Tourcoing) ; PS: François Pupponi (Sarcelles) ;MoDem: Jean-Luc Bennhamias (Marseille) ; PC: Francis Parny(Garges-lès-Gonesse) Pas de Prix du communautarisme pour les Verts

Contact :
Patrick Lozès
E-mail : contact@lecran.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents