Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 13:49

Echarpes, drapeaux et banderoles aux couleurs amazigh, près de 250 personnes, parmi lesquelles sa famille et de nombreux élus, se sont recueillies devant la tombe de Slimane AZEM, à l'occasion de la reconnaissance par la ville de l'un des grands poètes et chanteurs kabyles, exilé et inhumé à Moissac en 1983.

Ils ont inauguré un jardin qui portera désormais son nom, dans lequel fut planté un olivier et érugé une stèle, «Avec ce lieu qui porte son nom, Slimane fait définitivement partie de l'histoire de Moissac», confirmait le maire Jean-Paul Nunzi.

C' est tout un pan de l'histoire de la diaspora berbère qui trouve là une reconnaissance.
Slimane Azem n'ayant pu retourner en Algérie après l'indépendance, ses chansons ayant été même interdites durant plus de vingt ans par le régime militaire.

(né le 19 septembre 1918 à  Agouni Gueghran, près de Boghni en Grande Kabylie, décédé le 28 Janvier 1983 à Moissac )



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Slimane TIR - dans Société
commenter cet article

commentaires

Articles Récents