Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 14:21
Le Maire de Roubaix, à bout d' arguments de fond choisit de se lancer dans l' invective et le dénigrement des personnes, notamment contre notre collègue T RAHIM. ( voir ses déclarations et propos lamentables dans l' édition locale de la Voix du Nord du jeudi 18 Décembre  Ce manque de sang froid illustre les methodes autoritaires pour pour défendre des choix antisociaux. On verra dans les prochaines semaines ce qu' en diront les roubaisiens


Actualité Métropole

Les Verts de Roubaix ont du mal à avaler les nouveaux tarifs de cantine du maire

jeudi 18.12.2008, 04:52 - La Voix du Nord

 Tounès Rahim veut une baisse plus conséquente des tarifs.

|  POLÉMIQUE |

Le conseil municipal de Roubaix n'aura lieu que ce soir, mais la polémique a déjà trouvé de quoi s'alimenter avec les prix des repas de cantine.

Du temps où le maire René Vandierendonck et les Verts étaient alliés, ces tarifs étaient déjà l'objet de querelles intestines, avec la gratuité (ou tout du moins un niveau de prix à peine symbolique) comme pomme de discorde. Aujourd'hui, les Verts, emmenés par Slimane Tir, ont pour objectif d'«  offrir au moins chaque jour aux enfants de Roubaix un repas digne de ce nom », à un prix compatible avec la situation sociale d'une ville «  où il y a plus de 7 700 RMistes ».

Pour la première tranche de revenus, ces repas étaient facturés à 1,13 E. L'an prochain, si les élus roubaisiens l'entendent de cette oreille, ils passeront à 1 E. De quoi calmer les ardeurs des Verts ? Pas du tout. «  On ne peut pas dire qu'on fait de la mixité sociale si le prix est discriminant. » Et les Verts, par la bouche de Tounès Rahim, ancienne adjointe en charge de cette question, de rappeler qu'à Lille, le tarif de base est à 50 centimes et seulement à 29 centimes à Seclin. «  On a les moyens de baisser ce prix, c'est un choix politique », insiste Slimane Tir.


Avant même les débats du conseil, le maire leur a déjà répondu. La comparaison avec Lille ? «  Je n'ai pas les ressources d'un casino comme Martine Aubry pour y adosser certains frais. » La gratuité ? Le maire, faisant un parallèle avec les tarifs des centres de loisirs, note que «  la caisse d'allocations familiales qui finance 6 millions d'euros d'actions à Roubaix n'y est pas favorable ».

Quant à l'accusation d'une baisse des tarifs à Roubaix, qui n'aurait été décidée que pour «  ne pas être en reste », par rapport aux autres communes, le maire y sent de la «  démagogie : la même grille tarifaire a été votée à Tourcoing dernièrement, y compris par les Verts  ». Le débat municipal risque d'être indigeste. • M. G.


.

Partager cet article

Repost 0
Published by Slimane TIR - dans Vie Roubaisienne
commenter cet article

commentaires

Articles Récents