Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 16:33

J' étais ce Vendredi 12 Décembre 2008 pour témoigner et  dénoncer cette 3ème profanation en 2 ans  dans le cimetière militaire de Notre Dame de Lorette.

Malgré un froid de canard beaucoup de monde, entre 1500 à 2000 personnes.
Des représentants de toutes les confessions. 
Aucun ministre, le Prefet, quelques élus locaux et officiels du Pas de Calais,  des gardes méritants et bénévoles  et quasiment surtout des musulmans.

Que n' a t on vu  comme déclarations indignées et  surenchères d' appels avec trémolos dans la voix, lors du déploiement d' une banderole insultante à l' égard des chtis ou des sifflets au moment de la Marseille,  au Stade de France .

Dommage et triste que notre classe politique minore et sous estime systématiquement le racisme anti arabe et anti maghrebin , nie l' islamophobie et l' ampleur des discriminations dans notre République.
Par ces comportements irresponsables d' indifférence, elle s' inscrit dans les mêmes schémas de provocation et de mépris que les extrémistes, à l' égard d' une grande partie de la population qui se veut partie intégrante de la Nation.

Slimane TIR



Actualité Roubaix

Incompréhension et indignation des Roubaisiens au cimetière deNotre-Dame-de-Lorette

mercredi 17.12.2008, 04:51 - La Voix du Nord

|  PROFANATIONS |

Vendredi, un groupe de Roubaisiens de confession musulmane s'est rendu à Notre-Dame-de-Lorette. Ce rassemblement avait pour objectif de dénoncer les profanations des tombes juives et musulmanes, commises le 8 décembre, et de faire une prière collective.

En covoiturage ou en bus, plusieurs Roubaisiens se sont déplacés pour exprimer leur indignation. Un même sentiment qui a réuni presque 2 000 personnes au cimetière Notre-Dame-de-Lorette, par un froid glacial : « Je ne comprends pas pourquoi les gens s'attaquent à des musulmans et des juifs qui sont morts pour la libération de la France », a insisté Mohamed Wahbi, l'un des Roubaisiens présents.

Slimane Tir, conseiller communautaire, a exprimé lui aussi son indignation : « Â 
Je suis ici comme un simple citoyen français qui s'indigne face à cette escalade du racisme.»

À Roubaix comme ailleurs, simples citoyens, élus et religieux condamnent cet acte souvent qualifié d'« ignoble ». Plusieurs représentants des trois religions se sont déplacés pour exprimer un sentiment d'incompréhension : « Â On ne peut pas être indifférent à ce qui se passe. Il y a une escalade de la violence et de la provocation, le jour de l'Aïd El Kébir (le jour du sacrifice) pour écraser des valeurs que nous retrouvons dans les trois religions : la tolérance, l'amour et le partage », s'indigne Pascal Dame, délégué interreligions pour le diocèse de Lille, en mission à Roubaix nord, et qui a tenu à être également présent.

Des représentants des trois communautés, réunis pour la même et unique cause, ont voulu dénoncer cet acte : « Condamnable au plus haut niveau. Si le président de la République était en France, il serait venu soutenir cette action et dénoncer cet acte ignoble », a déclaré Alain Tajchner, représentant de la communauté juive dans le Nord - Pas-de-Calais.

Les Français en général, et les Roubaisiens en particulier, de toutes confessions, attendent que les coupables soient condamnés sévèrement. • FATIHA TOUIMI (CLP)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents