Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 20:48
Marche silencieuse à Halluin

samedi 10.01.2009, 17:57 - La Voix du Nord

Samedi midi, une marche silencieuse contre les attaques meutrières qui frappent la bande de Gaza a rassemblé plus de 250 personnes dans les rues du centre-ville d'Halluin.



Nord- Eclair - Publié le dimanche 11 janvier 2009 à 06h00
Une marche dans le silence et la dignité

Entre 250 et 300 personnes ont pris part à la marche pour la paix hier midi dans le centre d'Halluin. Organisée par un collectif de citoyens, elle a réuni une majorité de familles, des responsables associatifs, des militants et des élus. Un rassemblement symbolique.


ANGÉLIQUE DA SILVA-DUBUIS > angelique.dasilva@nordeclair.fr
Le cortège prend naissance au Jardin de la Paix dans un froid polaire. Sarah, 18 ans, étudiante en médecine, participe à la marche pour exprimer son soutien au peuple palestinien.
Dans l'entourage de la jeune fille, l'offensive israélienne sur la bande de Gaza est dans tous les sujets de conversation : « Ma génération se sent très concernée. C'est important pour moi d'être là. » Elle est venue accompagnée de sa tante et son oncle, Naziha et Chérif. « Certaines personnes ont du mal à se faire une opinion car les médias ne disent pas tout...

Les gens de Gaza sont entrés en résistance parce qu'ils meurent de faim, ne peuvent pas se soigner... » déplore Naziha pour qui les roquettes du Hamas sont des signaux de détresse lancés à la communauté internationale. Le cortège, composé de familles issues de l'immigration maghrébine, d'associatifs, de militants, d'élus et d'anonymes, étire son long ruban vers la place, à l'heure du marché, sous le regard de badauds interloqués. Certains se joignent aux manifestants. Les émotions sont suspendues comme des silences. « Il n'y a pas de slogan, c'est la consigne, c'est une marche pour la paix », indique Hamza El Kostiti, conseiller municipal et membre du comité organisateur.
 Les symboles parlent mieux que les slogans à l'image de ces enfants, nombreux au coeur de la manifestation, portant des poupées enveloppées d'un linceul blanc. Comme beaucoup de parents, Sandrine et Jérôme sont venus avec leurs enfants : « Ils entendent parler de cette guerre, on essaie de leur apporter des réponses.
C'est légitime de manifester car aucune cause au monde ne justifie que l'on bombarde des civils. »
 L'offensive disproportionnée de l'armée israélienne sur Gaza est à désespérer du genre humain pour beaucoup. Jeunes et moins jeunes. « La situation des Palestiniens me scandalise.
L'armée israélienne est l'une des plus puissantes du monde, les souffrances infligées aux gens de Gaza sont une honte », exprime Francine Vanoverberghe, 64 ans, militante PCF. Pour Morgan, Rachid, Mehdi et Jordan, les sollicitations n'ont pas manqué cette semaine, par mails ou par textos, pour participer aux rassemblements.

Des jeunes bousculés dans l'élan de leurs 20 ans : « Il faut regarder l'évidence : c'est de l'extermination. Les gens de Gaza n'ont aucun moyen de se défendre. D'un côté quelques victimes, de l'autre des centaines. Et la communauté internationale ne fait rien ! » Se sentaient-ils aussi concernés par la guerre en Irak et ses victimes civiles par milliers ? « C'est différent. C'était une armée contre une armée. »
Une dizaine d'élus du conseil municipal étaient présents selon Jean-Luc Deroo : « Par solidarité, précise le maire. C'est un conflit qui concerne l'Europe et le monde entier. Le Hamas existe parce qu'un certain nombre d'éléments ont conduit à sa création. C'est un conflit long et meurtrier d'un seul côté... Des installations de l'ONU sont attaquées, c'est inacceptable. »
Le cortège s'est terminé au stade Wanquet où, après une lecture de la Déclaration des Droits de l'Homme par un enfant, chacun s'est allongé pour symboliser les victimes de ce drame humanitaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nord Eclair - dans Resistances
commenter cet article

commentaires

Articles Récents