Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 12:56
 

LETTRE AU MAIRE DE ROUBAIX EN DATE DU 13 MARS 2009


Monsieur VANDIERENDONCK R.

Maire

HOTEL DE VILLE

BP 737

59066 ROUBAIX CEDEX 1






Monsieur le Maire,


Dexia est l’une des banques qui accorde des crédits à la ville de Roubaix. La filiale israélienne de Dexia finance le développement des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés(1).


L'illégalité de l’entreprise que représente une colonie est précisée dans la quatrième Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre(2).

L'article 49, alinéa 6 de cette convention stipule en effet que " La Puissance occupante ne pourra procéder à la déportation ou au transfert d'une partie de sa propre population civile dans le territoire occupé par elle.".


L’application de ce texte à la situation en Palestine ne fait aucun doute. C’est sur base de cet article, que le Conseil de Sécurité de l'ONU a condamné à plusieurs reprises la politique d'occupation d'Israël(3) et dénoncé explicitement les violations de la quatrième Convention de Genève


Dexia est pour la ville de Roubaix, un fournisseur de ressources financières au travers de son activité de crédit.

Il n’existe pas de raison pour que nous n’ayons pas à l’égard de ce fournisseur les mêmes exigences que celles que nous aurions vis-à-vis de n’importe quel autre fournisseur au titre des obligations normatives que nous nous sommes données, s’agissant de normes écologiques ou éthiques s’appliquant aux achats publics.


Si nous pouvons tenir pour certain que Roubaix ne s’engagerait pas avec un fournisseur qui, pour la fournir violerait ouvertement les lois (ex : travail au noir,…), alors il nous faut tenir pour tout aussi certain que nous ne pouvons ni accepter, ni admettre que l’un des établissements de crédit avec lequel nous avons des relations commerciales finance ouvertement une entreprise illégale . Mais au contraire, nous révolter contre ce fait.


…/…



Monsieur le Maire, je vous demande au nom du groupe des Verts, par la présente :


  • D’écrire aux banques auprès desquelles nous avons des emprunts en cours pour leur relater les informations dont nous disposons quant au financement de colonies en Palestine par une filiale d’une banque française et leur demander de nous indiquer dans les meilleurs délais les mesures concrètes qu’elles prennent ou qu’elles envisagent de prendre de façon à empêcher ou à faire cesser ces pratiques, dans le cas où elles seraient concernées directement ou indirectement.


  • De tenir le Conseil Municipal informé de vos démarches et des réponses desdits organismes financiers.


Je vous remercie de me tenir également informé des démarches que vous engagerez.


Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.




Slimane TIR

Président du Groupe Ouvertement à gauche

















P.J. : 1 annexe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Slimane TIR - dans Société
commenter cet article

commentaires

Articles Récents