Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 17:28

Réhabilitation des marais de la Canteraine : le projet sort de l'ornière

Le dossier s'était enlisé. Après deux ans de blocage, l'aménagement paysager des marais de la Canteraine, à Haubourdin et Houplin-Ancoisne, débute ce lundi. Un terrain d'entente a été trouvé avec le Port de Lille.

 

Des projets, Pierre Dhénin, le directeur de l'Espace naturel Lille métropole (ENLM) en a mené « mais c'est vrai que celui-là n'a pas été simple ». Durant deux ans, la réhabilitation des 80 hectares des marais de la Canteraine a été bloquée à cause d'une parcelle de 11 hectares, située au bord de la Deûle, à Haubourdin.

Un bras de fer s'était engagé avec le Port de Lille pour l'acquisition de cet espace qu'il occupe : « On s'est rendu compte qu'il ne voulait plus nous le vendre », rappelle, agacé, Pierre Dhénin.

Un terrain d'entente a été trouvé cet été. Non sans difficulté : « Cela a demandé toute la pugnacité de Slimane Tir (président de l'ENLM) et du maire d'Haubourdin. Il a fallu taper du poing sur la table. On savait que si un compromis n'était pas trouvé, les travaux auraient encore été retardés d'un an alors que tout était prêt. »

Location

L'accord n'a finalement pas abouti à la vente de la parcelle mais à sa location : « Si les terrains n'ont pas été vendus, c'est parce qu'ils ne le pouvaient pas, donne pour explication le directeur du Port de Lille, Bernard Pacory. La convention va être signée. Je m'en réjouis. »
Les travaux de réhabilitation paysagère des marais de la Canteraine, estimés à 770 000 E, sont lancés ce lundi pour une durée d'un an. Ils prévoient l'aménagement paysager de cette zone de vulnérabilité des champs captant. Des chemins équestres et piétonniers seront créés. Haubourdin et Houplin-Ancoisne seront reliées par la mise en impasse de la rue de la Canteraine. Et le projet s'ouvrira, à terme, sur 90 hectares à Emmerin. S'inscrivant dans la digne lignée de la trame verte, qui reliera Lille à Lens par des corridors écologiques.

Un autre chantier est prévu en septembre. La deuxième phase d'abattage des peupliers est imminente à Haubourdin. Ces arbres seront remplacés par d'autres essences, comme le chêne ou le frêne. •

M.-C. NICODÈME ( La voix du Nord )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents