Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 14:46

Les bateaux reviennent sur le canal de Roubaix

Après quatre ans de travaux, le projet Blue Links est arrivé à son terme : le canal de Roubaix est à nouveau navigable. Pour célébrer l’événement, une grande manifestation est prévue le long de la voie d’eau les 19 et 20 septembre prochains. Blue Days, c’est le nom de cette fête sans frontières, rassemblera une quarantaine de bateaux.

D’ici à quelques jours, les habitants des communes traversées par la Marque urbaine et le canal de Roubaix auront le privilège de voir les premières embarcations emprunter la voie d’eau désaffectée depuis près de 25 ans. David Edward May s’enthousiasme déjà : “Je pense qu’il y aura un véritable buzz autour de cet événement !”… Comprenez, “ça va faire du bruit”. Ce British qui parle un français impeccable connaît bien le sujet. Spécialiste de tourisme fluvial, il milite activement pour la réhabilitation des canaux, notamment celle du canal de Roubaix qui n’a plus aucun secret pour lui : “Je chronique la vie de cette voie d’eau depuis le début des années 1980.” En 1988, il est à l’origine de la venue de plusieurs membres de l’association Inland waterways. Des Anglais passionnés de tourisme fluvial qui se sont déplacés pour rencontrer André Diligent, maire de Roubaix, et lui remettre un ouvrage de photographies noir et blanc consacré au réseau de canaux en Angleterre. A l’époque, il est question de transformer le canal de Roubaix en voie rapide urbaine.


Le canal, c’est l’aventure !
Plus d’une vingtaine d’années se sont écoulées et les bateaux vont pouvoir naviguer à nouveau sur la voie d’eau qui relie la Deûle à l’Escaut. “Les plaisanciers sont enthousiastes, ils veulent venir sur le canal. Pour eux, c’est l’aventure, ils se considèrent comme des pionniers”, témoigne David Edward May, en charge de la navigation durant l’événement Blue Days. Dans l’immédiat, seule la portion française de la voie d’eau est navigable à proprement parler. En effet, si les ouvrages d’art côté belge ont été restaurés et sont aujourd’hui opérationnels, le dragage des boues n’a pas encore été réalisé. Il devrait l’être d’ici à la fin de l’année.
L’ensemble des bateaux arrivera donc par la Deûle à Marquette. Une première flottille empruntera la voie d’eau la semaine qui précède Blue Days, en direction de la frontière. Le Colporteur, péniche de type Freycinet, qui transporte l’Axolotl, le “sousmarin laboratoire” de la compagnie de théâtre
Transport culturel fluvial, aura l’honneur d’ouvrir le convoi. Pour Vincent Dujardin, metteur en scène du spectacle, le moment est particulier : “C’est bien sûr émouvant de rouvrir une voie d’eau.” Pour des raisons techniques, le sous-marin doit être démonté durant le voyage qui l’amènera à Leers, face à la guinguette de Grimonpont où il restera jusqu’au samedi 19.
Dommage, il constitue à lui seul un spectacle ! Le dimanche, il se dirigera vers la frontière, à quelques encablures, pour participer à la fête des Satcheux face à la Maison du canal à Leers-Nord. “Les gens n’imaginent pas les chemins qui s’ouvrent avec la voie d’eau”…


Rendez-vous à l’Union
Le site de l’Union est le lieu stratégique de Blue Days. Des bateaux y seront amarrés en permanence et c’est là que se retrouveront les deux flottilles, une rencontre symbolique prévue vers 13 h 30 le samedi 19. Stands, concerts, jonglerie, vol en montgolfière, caricatures… Les animations pour petits et grands ne manqueront pas ! Citons le concert des Chiens d’mer, groupe rock folk irlandais originaire du Nord, qui aura lieu sur la scène principale vers 19 h. Puis, quelques heures plus tard, un show aquatique, spectacle son et lumière qui illuminera tout le site. Le dimanche, en fin d’après-midi, un lancer de drapeaux clôturera le week-end.
Beaucoup d’autres manifestations animeront la vie des communes alentours. A Marquette, à la
confluence de la Deûle et du canal de Roubaix, débarqueront les quelque 80 passagers du bateau de croisière le Princess. Ils seront accueillis en fanfare puis rejoindront le site de l’Union. Une exposition d’archives de la batellerie du Nord se tiendra dans l’enceinte de Notre-Dame de Lourdes.

A Marcq-en-Baroeul, un pique-nique est prévu pour les scolaires le vendredi 18, dans le Parc de la Corderie. Le lendemain, découverte à 14 h du bivouac napoléonien au Parc Bériot, marché bio et nature organisé par l’Office de tourisme dès 16 h, concert Arcangelo avec Philippe Cuper à l’église Saint-Vincent à 20 h 30… Le dimanche aura lieu la traditionnelle Saint-Vincent d’Automne, journée de fête durant laquelle les bords de la Marque seront
très animés.
A Wasquehal, les écoliers se réuniront sur la plaine de jeux, le vendredi, pour une journée de plein air : pique-nique, animations à la ferme Dehaudt et grande photo de famille à 15 h 30. Le dimanche : auberge espagnole, animations et mini-concerts dans l’esprit guinguette…
Du côté de la frontière, les habitants de Leers, Estaimpuis et Espierres lanceront la fête des
Satcheux à la Maison du canal vendredi en fin de journée. Au programme du week-end : brocante transfrontalière, moules-frites, animations en tout genre, promenades à vélo, ateliers, exposition, balade aux allumoirs dans le village et grand feu d’artifice pour la clôture.
Les associations de marcheurs se mobilisent et organisent des randonnées au départ de Marquette, Wasquehal, Wattrelos et Leers, le dimanche matin. Un programme complet de la manifestation Blue days est disponible un peu partout dans la métropole. Renseignez-vous !
Blue Links est terminé mais tout commence, est-on tenté de dire. La reconquête des voies d’eau et la réalisation d’un plan bleu métropolitain devraient à terme faire de la métropole un haut lieu du tourisme fluvial dans le maillage des canaux de l’Europe du Nord.


Pour tout savoir sur la réhabilitation du canal,
consultez
www.bluelinks2008.org, et sur l’événement Blue days, consultez www.blue-days.org.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents