Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 16:13
 Après les saillies nauséabondes sur l ' équipe nationale de football qui comprendrait " trop de blacks", les éructations sur les " sous hommes " que seraient les harkis ou  les enfants de harkis, voici Georges FRECHE, autocrate méditerranéen, rompu à l 'exercice césariste du pouvoir, qui qualifie " d' antisémite " tout opposant à sa politique de valorisation économique de l' exploitation des Territoires Occupés en Palestine.


COMMUNIQUE :
 
Je poursuis Georges Frêche en diffamation
 
 
        Ce vendredi 25 septembre en séance du Conseil régional, Georges Frêche m'a taxé d'"antisémitisme". Il tente de justifier ce terme diffamatoire par le fait que j'aurais moi-même utilisé l'expression de "collabos". C'est travestir malhonnêtement la réalité en n'indiquant pas que mon propos exact fut celui de "collabos de l'Etat d'Israël".
Plusieurs résolutions de l'ONU dénoncent l'action criminelle de cet Etat dans les territoires palestiniens colonisés. Se compromettre à promouvoir des importations illégales, au regard du droit international, par le bras armé commercial de cet Etat, relève donc bien d'une forme de collaborationnisme.
Cet Etat ne représente pas les Juifs et s'en prendre à son action n'a donc rien à voir avec de l'antisémitisme. Il y a là un amalgame coupable qui tend à banaliser dangereusement une idéologie monstrueuse. C'est totalement insupportable, a fortiori pour le militant des Droits Humains et de l'anti-racisme que j'ai toujours été. Je ne saurai donc en rester là.

 Les innombrables messages de soutien reçus depuis vendredi m'incitent à porter cette affaire devant la justice. A travers moi, c'est en effet toutes celles et tous ceux qui se battent pour la justice et le droit qui se sentent insultés et à qui doivent obtenir réparation. J'ai donc mandaté mon avocat, Me Stéphane Fernandez, pour déposer plainte du chef de diffamation à l'encontre de Georges Frêche. J'ai demandé ce jour à cette fin et par voie d'huissier que me soit remis une copie de la bande sonore enregistrée de la séance de vendredi. Elle m'a été refusée : le président sortant du Conseil régional craindrait-il que la vérité éclate et que sa défense mensongère soit mise à mal ? J'étudie donc à cette heure le meilleur moyen de récupérer cette preuve par voie judiciaire. 

Le 28 septembre 2009,
 
 
                                                                                         Silvain Pastor
                                                                                         Conseiller régional - Les Verts

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents