Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 16:14
 

Intervention du groupe des Verts conseil communautaire LMCU 2 OCTOBRE 2009

 

Je ne boude pas mon plaisir de mettre l'accent sur la délibération C0006 .apportant un soutien au développement des AMAP, structure qui visent le maintien de l'agriculture paysanne.

Les AMAP dont la première a été créée sur notre métropole à Hantay dans le mandat précédent avec le soutien de Désirée Duhem, sont aujourd'hui en plein développement.

7 projets sur la métropole, ( 15 en région ) favorisent l'installation ou la conversion en bio d'agriculteurs dans une logique forte d'implication citoyenne, puisqu'une cinquantaine de consommateurs s'engagent à acheter la production annuelle du maraîcher et l'accompagne dans son installation.

Cette logique de circuit court, nous ne pouvons que la renforcer sur un territoire où l'agriculture représente près de la moitié des surfaces de la métropole. Nous serons vigilant dès aujourd'hui dans les pratiques communautaires , à maintenir les terres et exploitations agricoles.

Il est essentiel compte tenu du poids économique de l'agriculture, du rôle capital qu'elle représente comme élément structurant dans l'aménagement du territoire ,de la biodiversité qu'elle sous tend de la préserver, de promouvoir son développement en changeant d'échelle.

 

Deux éléments pour illustrer:

 

Sur le projet des 42 hectares sur Wavrin, nous pensons qu'un affichage fort d'au moins 50% de nouvelles installations en agriculture biologique permettrait de compenser un peu l'énorme retard que nous avons ( auj seuls 7 maraîchers cultivent hectares!)et contribuerait à une mise en cohérence des volontés affichées d'un certain nombre de communes de mettre des aliments bio dans la restauration scolaire.

 

Nous proposons que les emprises foncières réservées au projet, aujourd'hui abandonné, de l'A24 soient définitivement affectées à l'agriculture dans notre plan local d'urbanisme

 

Enfin la spécificité métropolitaine de la vente directe réalisée par un bon nombre d'agriculteurs doit être reconnue, soutenue, encouragée, respectée au détriment d'un modèle obsolète de la grande distribution dont à l'aune de Copenhague on peut en interroger les effets.

 

L’agriculture, c’est un enjeu de l'aménagement de notre territoire, nous avons adopté une délibération sur la ville intense, il faut mettre des limites a la ville, la tentation d'installer des sièges de grands groupes en rase campagne doit être évacuée ceux ci ont leur place en milieu urbain près des axes de transport...


Nous devons reconnaître la valeur du foncier agricole, celui ci ne peut plus être la variable d'ajustement de notre développement...par milliers d'hectares des terres font l'objet d'achat massif par des états ou des puissances financières .en Afrique, sachons ici apprécier la valeur, la richesse de nos terres qui demain au plus près du bassin de consommation nous apporteront des biens alimentaires précieux qu'il sera bien difficile de faire venir de loin..

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BOUCHART Christiane - dans Communauté Urbaine de Lille
commenter cet article

commentaires

Articles Récents