Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 16:06

 

 

8e circonscription : Slimane Tir, candidat, oppose sa légitimité à la polémique
mercredi 21.12.2011, 05:22  - La Voix du Nord
  •  Slimane Tir a été discret après l'accord avec le PS. Slimane Tir a été discret après l'accord avec le PS.

    |  LÉGISLATIVES 2012 |

    Est-ce que ce sera la bonne ? Il a au moins davantage d'atouts de son côté ...

     

    que les fois précédentes. Slimane Tir se présentera devant les électeurs de la 8e circonscription lors des législatives de juin prochain. S'il pense avoir « le profil et la crédibilité » et si, à ses yeux, sa « capacité à mener des politiques n'est plus à démontrer », ce n'est pas uniquement ce qui peut le faire gagner.

    Le week-end dernier, le conseil fédéral d'Europe Écologie - Les Verts a validé les candidatures (notre édition de lundi). Celle de Slimane Tir est passée sans discussion : les militants du Roubaisis l'avaient désigné à l'unanimité et, au terme de l'accord entre EELV et le PS, cette circonscription redécoupée et désignée « gagnante » pour la gauche devait échoir à un Vert... Face à la polémique née de la déclinaison locale de cet accord, et au regard de la grande amertume du maire PS de Wattrelos, Dominique Baert, sommé de laisser son siège, Slimane Tir est volontairement resté en retrait. « Ce sont toujours des situations difficiles sur le plan humain », constate celui qui déplore qu'en 2007, un accord du même type n'ait pu être obtenu alors qu'il en était question (il n'avait pas atteint 5 % au premier tour dans la 7e circonscription). Cette fois, le contexte est différent. C'est en position de force que l'élu roubaisien (il fait partie de l'opposition... au PS) se présentera avec un(e) Wattrelosien(ne) pour le suppléer. « Cette investiture est un grand honneur, une lourde responsabilité », constate-t-il en mettant en avant une « candidature de rassemblement » et une nécessité de changement. Persuadé de la loyauté des militants PS, il rappelle que « les mandats n'appartiennent à personne ». • M. G. ( La circonscription comprend Wattrelos et deux tiers du territoire roubaisien )

 

Slimane Tir : « Ma candidature doit être celle du rassemblement »

mardi 20.12.2011, 05:26  - La Voix du Nord

 Pas encore en campagne, Slimane Tir perçoit l'officilisation de sa candidature comme «un grand honneur». Pas encore en campagne, Slimane Tir perçoit l'officilisation de sa candidature comme «un grand honneur».

|  LE VISAGE DE L'ACTUALITÉ |

Les militants l'avaient désigné « à l'unanimité ». Il ne manquait plus à Slimane Tir que l'aval du conseil fédéral d'Europe Écologie Les Verts pour enfiler officiellement le costume de candidat. C'est chose faite depuis dimanche pour cet élu Roubaisien qui, en vertu de l'accord national avec le PS, portera pour les législatives les couleurs d'une large union de la gauche dans la 8e circonscription. Réaction et analyse avec Slimane Tir lui-même.

 

PROPOS RECUEILLIS PAR MARC GROSCLAUDE

roubaix@lavoixdunord.fr PHOTO ARCHIVES « LA VOIX »

 

Dans cet accord avec le PS et les Radicaux, votre nom était d'entrée dans la balance ?

 

 

« Chacun s'interdit de choisir son candidat chez le voisin ! Mais il est vrai que joue une question de profil et de crédibilité. Et puis il était de notoriété publique qu'un jour où l'autre, je serais candidat. »

 

Cette désignation n'est pas passée facilement, du moins localement... « Je prends cette investiture comme un très grand honneur. C'est une lourde responsabilité et je ferai tout pour être à la hauteur de cet accord conclu entre EELV, le PS, les Radicaux... C'est une bataille politique importante qui s'annonce, tant au niveau local que national. Je souhaite que cette candidature s'inscrive dans une vraie volonté de changement. On peut concilier justice sociale et adaptation écologique du territoire et du pays. C'est avec cet esprit de rassemblement que j'irai devant les électeurs. »

 

 

Votre désignation et son principe ont été vigoureusement critiqués par le député sortant, Dominique Baert.

 

 

« Je reste réservé et prudent. Ce sont toujours des situations difficiles sur le plan humain - je l'ai vécu en 2007. Je considère que sur ce point, j'ai une obligation de réserve. Du reste, il y a eu un accord très large au sein de la fédération socialiste du Nord. Mais une question de principe est fondamentale : les mandats, quels qu'ils soient, locaux ou nationaux, ne sont la propriété de personne. Je veux être au service des habitants que je représente. C'est un vrai engagement citoyen. On peut tracer des lignes pour changer la situation en France et en Europe sur l'économie, la réindustrialisation, la maîtrise de la sphère financière. Enfin, la transformation écologique des territoires est un impératif absolu. »

 

Comment l'accord se manifestera-t-il sur le terrain ?

 

 

« Il est encore tôt pour la campagne. Je suis persuadé que la fédération comme la section socialiste seront loyales et que les vrais militants seront au rendez-vous le moment venu. Ils sauront se mobiliser. »

 

Qui sera votre n°2 ?

 

 

« La question de la suppléance n'est pas encore tranchée. Je souhaite qu'elle soit wattrelosienne. »

 

Quel est votre regard sur votre adversaire UMP désignée, Salima Saa ?

 

 

« Chacun est libre de désigner ses candidats. Moi je suis d'abord un élu de terrain. Mon activité, mon action, ma capacité à mener des politiques ne sont plus à démontrer. Moi, je suis sur le terrain de la citoyenneté

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Gros Claude ( Voix du Nord ) - dans Campagnes électorales
commenter cet article

commentaires

Articles Récents