Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 20:47

 

 

Mosaïc, une asinerie « quatre étoiles » pour accompagner le dixième jardin

mardi 21.06.2011, 05:18  - La Voix du Nord

 Christopher, l'un des membres de l'équipe, pose le bouquet traditionnel au faîte de l'asinerie. Christopher, l'un des membres de l'équipe, pose le bouquet traditionnel au faîte de l'asinerie.
|  ON EN PARLE |

Le dixième jardin du parc Mosaïc, au coeur du parc de la Deûle, est quasiment prêt. Consacré à la Méditerranée orientale, il accueillera notamment... une asinerie. Une asinerie ? On vous explique.

 

 

PAR JEAN-NOËL DEFAUT

lambersart@lavoixdunord.fr

 

1 Inauguration le 9 juillet... comme prévu On ne le dirait pas à voir l'état du chantier, mais le dixième jardin de Mosaïc, celui de la Méditerranée orientale, sera bien inauguré le samedi 9 juillet, en présence de Slimane Tir, président de l'Espace naturel Lille métropole. « Nous avons même un peu d'avance sur le planning », a affirmé Pierre Dhénin, président de l'ENLM. Juste avant de confier un petit souci : l'épaisseur des dalles en béton coloré n'était pas celle commandée au fabricant. « Mais cela sera réglé dans la journée », a-t-il ajouté. D'ailleurs, cette semaine, afin de vérifier tous les détails, jusqu'aux premières plantations, l'architecte chargé du projet, Georges Vafias, et cinq de ses collaborateurs, étaient sur place.

L'homme de l'art n'a aucune inquiétude pour la finition d'un jardin qui ne sera pas là pour « faire l'échantillonnage de chaque pays représenté », la Turquie, la Bulgarie et la Grèce. Mais, au contraire, de « montrer leurs points communs, le plaisir du bien être et de l'accueil ». Et cela dans un jardin où, grâce aux contrastes de couleurs, seront magnifiées l'ombre et la lumière.

 

2 Une asinerie, c'est quoi ?

De loin, on dirait un baraquement... avec sa toiture de tôles plus ou moins rouillées. De près, on admire la façon dont a été agencé ce nouveau petit bâtiment de Mosaïc, qui accueillera trois ânes dès juillet, dans le cadre du nouveau jardin. Mardi dernier, le bâtiment a été « coiffé » par un bouquet de fleurs par un de ceux qui l'avaient construit, Christopher, un des jeunes du chantier permanent de l'association Prévention, Culture, Formation.

Pourquoi des ânes ? Pierre Dhénin, directeur de l'Espace naturel Lille métropole, l'explique : « Il nous a semblé que c'était l'animal emblématique de cette partie du bassin méditerranéen. Quant à l'aspect, ne vous inquiétez pas : ce sera une asinerie "4 étoiles" !

 » Et pourquoi cet aspect vieilli ? Réponse de Georges Vafias, l'architecte du projet : « Dans les pays de la Méditerranée orientale, on utilise des matériaux de récupération pour construire les abris pour animaux. Le plus difficile a été de trouver des plaques de tôle rouillée.

Les agriculteurs du voisinage nous ont aidés. »

 

3 Des jeunes et un bouquet À Mosaïc, le chantier permanent de Prévention, Culture, Formation, avait déjà réalisé le pavage de la serre, l'entrée et l'enclos des vaches Dexter du jardin britannique. Voici donc une nouvelle réalisation. Mais au fait, pourquoi un bouquet sur le toit ? Fabrice Merlevede et Arnaud Boyer, éducateurs techniques de Prévention, Culture, Formation, l'association présidée par Alain Bonnaud et dirigée par Brigitte Gabrysch l'expliquaient mardi : « C'est une tradition dans le bâtiment quand le gros oeuvre est terminé. C'est aussi une façon de mettre en valeur le travail de neuf jeunes, dont cinq sont présents aujourd'hui, qui ont "bossé" sur ce chantier du début à la fin, des plans à la réalisation. Un chantier d'autant plus satisfaisant que les relations entre les jeunes et l'équipe technique de Mosaïc ont été excellentes. •

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents