Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 15:51

Elections législatives 2012

  • Slimane Tir, candidat à Roubaix : « Je suis issu du rassemblement de différentes familles politiques. C'est la seule diversité dont je me réclame »

    vendredi 15.06.2012, 02:05  - La Voix du Nord

     Slimane Tir veut faire dans les urnes la démonstration que «Les Roubaisiens et les Wattrelosiens ne sont ni racistes, ni idiots.» Slimane Tir veut faire dans les urnes la démonstration que «Les Roubaisiens et les Wattrelosiens ne sont ni racistes, ni idiots.»

    | 8E CIRCONSCRIPTION DU NORD |

    Il est arrivé second dimanche dernier, avec 21,40 % des suffrages. Loin derrière son opposant de gauche. Mais rien de rédhibitoire à ses yeux. Portant l'étiquette verte et rose de l'accord électoral qui lui a confié l'investiture à gauche, Slimane Tir se présente toujours comme le seul représentant de la majorité présidentielle.

     

    > L'énergie de fin de campagne. « Je suis combatif, enthousiaste. J'ai encore beaucoup d'énergie militante dans le porte-à-porte. C'est le cas de mes équipes sur le terrain. Tout le monde est sur le pont. Pierre Dubois, René Vandierendonck, Christophe D'Hulst ou Alain Faugaret à Wattrelos... Il y a une belle dynamique de ceux qui pensent, sincèrement, qu'il y a un impératif de construire un rassemblement durable. C'est le rassemblement de ceux qui soutiennent une politique de changement au niveau national et local. C'est cette démonstration que nous sommes en train de faire : montrer qu'il y a une autre offre politique. »

    > Ce qui l'anime. « La France a besoin de lois et de surtout de bonnes lois, qui ne soient pas créées sous le coup de l'émotion. Il faut organiser autrement le travail législatif. Être élu député ce sera être en capacité de faire face à des défis extrêmement importants. La situation sera difficile en France dans les prochains mois. François Hollande a besoin d'une majorité solide qui fasse la place à toute la gauche, dont les écologistes. Je suis un candidat issu du rassemblement de différentes familles politiques. C'est la seule diversité dont je me réclame. »

    > Le cumul des mandats. « Dominique Baert s'attache à ses cumuls. Il veut être partout. Mais les choses ont été clairement dites par François Hollande et Jean-Marc Ayrault : il y aura très vite une loi interdisant le cumul des mandats. Pour réconcilier les Français avec la politique, il faut des ministres à plein temps, des députés à plein temps, des maires à plein temps. »

    > Face au Front national, arrivée troisième. « Cette bataille de second tour est symbolique en France. Marine Le Pen m'a inscrit dans sa liste noire d'élus à dégommer. Elle demande donc de voter pour Dominique Baert. C'est un appel à une exécution publique. Elle essaye de jouer sur les valeurs. Il ne faut rien lâcher sur les idées du FN qui progressent beaucoup trop à Wattrelos. Dans la gestion de sa ville, Dominique Baert a une responsabilité dans la montée du FN. Moi j'assume de nouvelles valeurs de gauche : la parité, la diversité. C'est symbolique de ce qui doit changer en France. Je veux faire une démonstration très simple, avec mes concitoyens : montrer que les électeurs de Roubaix et de Wattrelos ne sont ni racistes, ni idiots. »

    > La campagne de second tour.« Le candidat que soutiennent François Hollande et Jean-Marc Ayrault, c'est moi, et personne d'autre. C'est la vraie ligne de front. Dominique Baert a été exclu du PS. Il ne sera pas réintégré. Il a été socialiste, il n'est plus dans la gauche rassemblée. La gauche est la construction politique dans un projet. Il faut mobiliser les démocrates, les humanistes qui ne veulent pas cautionner la dissidence. »

    > Les réserves de voix. « Le challenge, c'est d'aller chercher les abstentionnistes. Les électeurs nous ont déjà surpris. La participation à Roubaix joue souvent aux montagnes russes. Il peut y avoir un rebond. »

    > Je gagne/je perds. « Si je gagne, je remercierai les électeurs et les électrices de Roubaix et de Wattrelos, qui ont voulu faire la démonstration qu'ils ont fait une grande avancée morale et intellectuelle sur ceux qui veulent les enfermer dans les préjugés xénophobes. Et si je perds ? Je suis confiant, je pars pour gagner. Le scrutin sera très serré. »

    PROPOS RECUEILLIS PAR M. G.

     

     

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents