Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 11:47

 

Beaucoup de textes de grande pertinence ont été écrits et publiés quant aux leçons à  tirer des " évènements" récents de Trappes. J' y ajoute ci-dessous, quelques modestes réflexions afin de contribuer au nécessaire débat de fond pour un véritable changement.

 

L' islamophobie dans la France contemporaine est clairement une nouvelle forme du racisme. 

Elle doit être dénoncée, combattue.

Cependant elle ne peut être que le seul combat de musulmans de France, au risque de les enfermer dans une logique identitaire mortifère.

 

Pour qu'il soit utile pour la Nation , ce combat doit, en quelque sorte, échapper aux musulmans.

Il doit être partagé avec toutes les forces progressistes et humanistes, afin  de faire vivre les valeurs républicaines et d'isoler les intégristes de toute obédience et de tout poil.

 

Dans cette période de profonde crise sociale et morale, cet engagement sociétal doit devenir une priorité, en raison des risques que les radicalisations font peser sur la paix civile.

Il doit être porté par les plus hautes autorités de l' Etat.

 

Les français de confession musulmane doivent revendiquer avec l' ensemble de leurs concitoyens, la laîcité, s' engager avec force et vigueur et se battre pour son application.
Ils doivent participer à ne pas la laisser tomber dans le patrimoine des xénophobes et racistes, de droite comme de gauche.
 
Ceux ci en ont fait un objectif de reconquête idéologique de la société ainsi qu' un instrument de combat contre la liberté religieuse, pourtant garantie et protégée par la Constitution. 
L' exacerbation de la question musulmane est  aujourd hui l'un des outils les plus efficaces pour organiser méthodiquement  la division des catégories populaires souvent reléguées dans des quartiers de souffrance et enfermées dans une abstention très utile aux politiques anti-sociales. 
 
L' enjeu conjoncturel est de résister au tourbillon des provocations,  de ne pas se laisser enfermer  dans le rôle du taureau face au chiffon de la muleta.
Les jacqueries urbaines ont une dimension  tragique car elles tranforment des victimes en acteurs de leur propre malheur. Les coups de menton autoritaires ne doivent pas faire oublier que l'ordre républicain doit être conjugué avec un indispensable respect républicain.
 
30 ans après la Marche pour l' Egalité et contre le Racisme, la déception des espoirs soulevés est évidente. La régression saute aux yeux. Débats et bilans au cours de cette année 2013 en apporteront de nombreuses preuves si nous savons éviter la facilité de la commémoration.
 
L'enjeu immédiat est de trouver les voies pour créer un débouché constructif, politiquement nécessaire, collectivement utile, aux espoirs déçus, aux sentiments d'injustice, aux colères qui grondent, afin que se ré-engage un nouveau cycle de mobilisations passant par plus de citoyenneté, plus de laicité et et surtout remette au centre de  l' agenda politique national, les questions sociales.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Slimane TIR - dans Société
commenter cet article

commentaires

Articles Récents