Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 12:58

Avec ce résultat classant Pierre Dhenin, second du sondage auprès des lecteurs de la Voix du Nord, dans la catégorie de " ceux qui font bouger la métropole ",  et après ma désignation, en début de semaine comme "élu métropolitain de l' année 2009 ", il
s'agit d' une véritable consécration pour la politique de l' Espace Naturel Métropolitain, certes récente ( à peine 7ans ), mais désormais visible,  reconnue et soutenue par la population métropolitaine . Merci à tous nos collaborateurs.
Slimane TIR

2. Pierre Dhénin, le pionnier inlassable d'une verte métropole

jeudi 24.12.2009, 05:04 - La Voix du Nord

Voilà sept ans que Pierre Dhénin se trouve à la tête ...

de l'Espace naturel Lille Métropole (ENLM). Après avoir porté cette instance sur les fonts baptismaux, en tant que directeur de l'Agence d'urbanisme.

« Cela fait plaisir de se rendre compte que la trame verte, un enjeu écologique, notamment pour la biodiversité, mais aussi social et économique, est aujourd'hui reconnue, car c'est vraiment cela qui peut changer l'image de la métropole lilloise, confie cet ancien journaliste. Cette grande continuité verte, beaucoup de communautés urbaines en parle, mais Lille l'a faite. Et le public nous soutient !


 » Au départ, il n'était pas évident de s'imaginer ce que pourrait être cet espace naturel métropolitain. Avec des élus comme Pierre Mauroy et Slimane Tir, Pierre Dhénin et son équipe en ont fait une réalité très vivante : une superficie d'un total de 1 200 hectares gérés, dont 350 pour le Parc de la Deûle. Sans oublier une centaine d'autres hectares en chantier actuellement. Avec, pour 2010, deux projets phares : la protection des champs captant à Emmerin et à Haubourdin etun centre d'interprétation faune-flore à Santes.

Il reste encore à allonger cette fameuse trame verte jusqu'au Pas-de-Calais. Car, du côté de Wingles, Billy-Berclau..., passé le canal de la Deûle, « 350 hectares attendent dont quatre kilomètres seulement nous séparent », s'enthousiasme le directeur de l'ENLM.
Dont le regard pétille encore plus quand il évoque les autres grands parcs qui pourraient être créés dans la métropole, comme celui le long de la Lys ou, près de la frontière belge, celui du Ferrain.

JEAN-NOËL DEFAUT

PHOTO ARCHIVES

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN-NOËL DEFAUT ( Voix du Nord ) - dans Espaces Naturels
commenter cet article

commentaires

Articles Récents