Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 09:48

 

Conseil de Lille Métropole Communauté Urbaine du 21 OCTOBRE 2011
      

  Madame la Présidente, cher(e)s collègues

 Le contexte budgétaire national est désormais quasi connu. Nous subissons :

   -  La politique libérale d’appauvrissement de l’Etat qui aujourd’hui avec le niveau atteint par la dette souveraine, signifie austérité, rigueur...si mal répartie.
   -  La réforme des collectivités territoriales, qui prive des établissements comme le nôtre, des marges de manœuvre nécessaires à une politique dynamique, active, d’anticipation et d’adaptation de notre territoire aux besoins de nos concitoyens, comme aux enjeux d’avenir

Oui la réforme fiscale nous prive de plus en plus de notre autonomie fiscale.

Certes, l’Etat porte une lourde responsabilité dans la réduction de nos marges de manœuvre.

 

Mais, notre groupe considère qu’on ne peut exonérer la très grande majorité de notre assemblée qui a choisi un projet onéreux de stade, dont les travaux d’accessibilité et de parking coûtent en deux ans sur les exercices 2011 et 2012 plus de 120 millions d’euros, soit l’équivalent de presque 2 années budgétaires de la voirie.

 Nous sommes donc aujourd’hui dans un goulet d’étranglement budgétaire, qui ne peut pas se traiter dans une logique strictement comptable et financière consistant à demander à toutes les politiques, à tous les budgets de passer sous la toise d’une réduction budgétaire mécanique et indifférenciée. Avec cette méthode, quand les gros « maigrissent », les petits meurent.

 Nous devons donc clairement hiérarchiser nos priorités.

 Je veux rappeler que notre groupe sera très attentif :
 
   -  Aux moyens affectés à la politique transport, notamment le renforcement de l’offre métro, par le doublement des lignes, le déploiement du plan bus, et la mise en œuvre dans les délais du vélo en livre service dans toutes les villes.
 

   -  À ceux affectés à la renaturation de notre agglomération, politique plébiscitée par nos concitoyens et désormais porteuse aussi de notre image de marque nationale et internationale.

 


   -  A la mise en œuvre de la délibération sur le Schéma Directeur des Gens du Voyage, qui dans sa nouvelle version consacre une avancée certaine dans notre  volonté de réaliser nos obligations légales, comme nos obligations de solidarité.

Solidarité justement ! Nous sommes aussi dans une situation de crise sociale qui s’aggrave mécaniquement en raison de la pression constante des « marchés » sur les dettes souveraines des Etats de la zone Euro.

Nous approuvons donc la stabilité fiscale proposée tant en direction des ménages que des entreprises.

 Nous demandons cependant que des propositions que nous portons depuis plusieurs années soient traduites en décisions et examinées sur une base d’équité sociale et écologique :

 1/ La refonte de la tarification des transports collectifs sur la base des revenus qui doit aboutir en 2012.

 2/ l’engagement rapide des réflexions et discussions nécessaires à la mise en œuvre d’une tarification sociale de l’eau potable.

 3/ la transformation  de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères en redevance basée sur la quantité des déchets produits. Taxe actuellement  très injuste dans ses bases, car  adossée forfaitairement  à la Taxe d’Habitation.


Merci

Slimane  TIR - Président du groupe EELV -

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents