Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 01:39

1. Slimane Tir : « Dans 10 ans, 10 000 ha d'espaces verts dans la métropole »

lundi 21.12.2009, 05:04 - La Voix du Nord

 Slimane Tir se félicite aussi, avec malice, d'une «reconnaissance qui tombe à pic, en cette période d'arbitrage budgétaire...» Slimane Tir se félicite aussi, avec malice, d'une «reconnaissance qui tombe à pic, en cette période d'arbitrage budgétaire...»

|  • MÉTROPOLITAINS DE L'ANNÉE 2009LE VOTE DE NOS LECTEURS |

Dans cette première catégorie, le vice-président écologiste s'impose haut la main (verte) : près d'un lecteur sur 3 l'a choisi. ...


Le vice-président Vert de LMCU, en charge de l'Espace naturel métropolitain (ENM), a été « très touché et honoré » d'obtenir 32 % des voix : « C'est une reconnaissance de l'action. Vos lecteurs disent ainsi qu'ils ont très bien entendu le message de notre politique métropolitaine en matière d'environnement, unique en France. » Une politique récemment récompensée par le prix européen du paysage (pour le parc de la Deûle), et également symbolisée par la réhabilitation des voies d'eau, comme le canal de Roubaix, dont la réouverture à la navigation a été fêtée cet été.


Au milieu de ces projets, Slimane Tir est comme le chef d'orchestre : « La règle d'or, c'est de faire passer les projets avant les clochers. Il y a une prise de conscience très importante parmi la population métropolitaine, qui est prête à adhérer à des projets qui la rassemblent (...) . Derrière ces projets, il y a des gens dévoués, que cela soit à l'ENM, à LMCU, dans les communes... Je suis la pointe avancée de l'iceberg, un animateur exigeant. » L'élu insiste sur « l'importance d'une approche ouverte, dans la méthode, pour rassembler et faire participer tous ceux qui estiment avoir un droit sur ces espaces naturels (...). Ça fait partie d'une certaine façon de concevoir le "vivre ensemble" ».


L'objectif est maintenant de rester à la pointe en matière de climat et de biodiversité, malgré l'échec cuisant de Copenhague : « Dans dix ans, c'est 10 000 ha d'espaces de nature, un huitième de l'espace de la métropole concerné. » Et de citer, entre autres, les prochaines requalifications de friches ; la sauvegarde de terres agricoles pour que « l'agriculture soit un vrai secteur d'activité » ; la série des grands parcs (Deûle, Val de Marque, Lys, Arc nord-est, Ferrain) : « Il faudra que ces espaces soient protégés et ouverts à la population, reliés entre eux par les chemins de halage et les chemins communaux et les anciennes voies ferrées. Des maillons restent à réaliser. » Dans les villes, « il faudra une transformation qualitative des parcs et squares ». On parle encore d'un « projet de forêt métropolitaine de 240 ha, entre la Deûle et Emmerin », et de la « protection des ressources en eau de la métropole ». De quoi être à nouveau « élu » par nos lecteurs dans dix ans ?

• W. H.

Partager cet article

Repost 0
Published by Wilfried HECQUET ( Voix du Nord ) - dans Espaces Naturels
commenter cet article

commentaires

Articles Récents