Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 14:32

Parc de la Deûle : un prix fêté comme une « consécration », mais pas une fin en soi

lundi 26.10.2009, 05:02 - La Voix du Nord

 Slimane Tir, ému, est revenu longuement sur ce «pari» du parc de la Deûle, avant d'inaugurer la plaque officielle du prix. Slimane Tir, ému, est revenu longuement sur ce «pari» du parc de la Deûle, avant d'inaugurer la plaque officielle du prix.

Le parc de la Deûle a fêté son Prix européen du paysage du conseil de l'Europe, hier, sur l'ensemble de ses sites. Au parc Mosaïc, où le prix a été, sur le tronc d'un arbre, inauguré, le président de l'Espace naturel Lille Métropole (ENM), Slimane Tir a redit l'« émotion » ...

que lui procurait cette attribution.
Elle couronne pour lui « le pari que l'on s'était fixé d'une nature présente, respectée, conquérante. Le parc de la Deûle est notre laboratoire d'idées. Nous sommes dans un secteur où chaque hectare est âprement disputé, convoité, les appétits sont nombreux. Nous sommes dans l'obligation ardente de résister à ces appétits ».

Vers un parc de 4 000 hectares...

D'autant que s'il qualifie ce prix de « consécration », s'il est longuement revenu sur les origines du parc, notamment avec le témoignage des maires des communes concernées, Slimane Tir a plus encore insisté sur l'avenir de ce qu'il reste à construire : ce rêve de « relier Lille à Lens en traversant le parc.
Ce parc pourrait s'étendre sur 4 000 hectares potentiels », s'est animé le président. Et d'insister, à l'adresse des volontés politiques : « On peut trouver mille raisons pour habiller les scepticismes, mais on peut trouver mille bonnes raisons de trouver mille solutions ».


Pour Pierre Dhénin, le directeur de l'ENM, qui menait, hier, la cérémonie, « le parc peut nous occuper pour une décennie encore : tout dépend de la volonté et des moyens financiers. Tout ce qu'on espère, c'est que ce prix sera un accélérateur psychologique. » En particulier pour les communes et intercommunalités du Pas-de-Calais concernées par l'extension du parc vers Lens, où l'on sort du territoire de compétence de la communauté urbaine de Lille Métropole. Mais aussi pour les habitants, qui ne profitent pas encore partout à cent pour cent de ces fabuleux paysages. • A.-S.H.
 



Partager cet article

Repost 0
Published by Voix du Nord - dans Espaces Naturels
commenter cet article

commentaires

Articles Récents