Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 14:07

 Je publie ci dessous la lettre envoyé au Maire de Roubaix au sujet d' une décision ahurissante d' octroi de subvention ( 40% de l' assiette subventionnable), à un ravalement de façade au sujet de laquelle je suis intervenu, sans obtenir de réponse acceptable, à l' exception d' un défensif " j ' assume" qui en dit long sur la faiblesse des arguments .

 

Comme d' habitude désormais, dans notre ville, il s' agit d' une décision solitaire du Maire. Celle-ci vise à accorder un avantage exhorbitant à une personne privée ( ici le repreneur dans des conditions très avantageuses ( 400 000 euros pour le fond de commerce relatif à l ' exploitation de ce trois étoiles, un peu plus d' un million pour les murs ).  Ce qui n' en doutons pas, est une excellente affaire pour le repreneur suite au dépôt de bilan au cours de l' été 2009  ( voir ma lettre au représentant syndical )

Le malaise et le désapprobation quant à cette décision, se sont manifesté jusque dans les rangs de la majorité municipale par l' abstention de l' adjoint chargé de la Culture et des sorties opportunes afin de téléphoner ou de se soulager pour d' autres..........

 

La vérité finira par sortir du puits, à l' image des pratiques dénoncées par les salariés, de l' ancienne gérance épinglée pour des pratiques douteuses dans une autre affaire hôtelière dans l' Oise ( voir l' article de Nord Eclair  en date du 13 Juillet 2010).

 

 

 



 


 

Monsieur le Maire

HOTEL DE VILLE

BP 737

59066 ROUBAIX CEDEX


 


 

Roubaix, le 30 juin 2010


 


 

Objet : CM du 24 juin 2010-Grand Hôtel – prime de ravalement

-demande d’explication détaillée délibération 2010/D/181


 


 

Monsieur le Maire,


 

Le groupe ouvertement à Gauche se réjouit de la reprise dans le cadre d’une procédure judiciaire de cet établissement permettant la poursuite d’exploitation du seul 3 étoiles de notre ville.

L’engagement de travaux beaucoup trop longtemps et complaisamment différés, de mise aux normes techniques, étant une condition impérative d’exploitation pour la sécurité de la clientèle, comme des employés,.


 

Cependant, notre groupe a refusé d’approuver, lors du Conseil Municipal du 25 juin 2010, la délibération N° 2010/D/181 relative au versement d’ une prime de ravalement de façade, tant le montant, apparaît exorbitant aussi bien au regard de la dépense que des normes d’attribution entérinées par notre municipalité.IMG00164-20100515-1351


 

En effet, vous souhaitez engager 100 000 euros, sur une assiette subventionnable de 250 000 euros, soit un subventionnement à hauteur de 40 %.


 

Faute de réponse précise lors du conseil du 24 juin 2010, je vous demande par la présente de bien vouloir nous fournir le détail du calcul et normes appliquées au dit calcul, afin d’en apprécier l’opportunité, ainsi que de nous permettre l’accès aux pièces qui constituent ce dossier.

 

Par ailleurs au moment de la cessation forcée d’activité, j’avais attiré, l’été dernier, votre attention sur la situation du personnel (près de 17 employés à temps plein) en chômage technique avec une indemnité mensuelle comprise entre 600 et 900 euros pour le meilleur des cas.


 

Je vous remercie de bien vouloir nous indiquer les mesures d’accompagnement et les dispositions prises dans la perspective de maintien de leurs revenus comme de leur emploi.


 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.


 

Slimane TIR

Président du Groupe « OuVertement à Gauche »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Slimane TIR - dans Vie Roubaisienne
commenter cet article

commentaires

Articles Récents