Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 12:37

Conseil municipal de roubaix du 22/12/2011

Délibération sur le groupement de commande :

 

La délibération qui nous est présentée aujourd’hui à pour objet de permettre à la ville la signature de convention dans le cadre du groupement de commande pour le marché de la télécommunication.

Les achats groupés ont pour objectif de faire diminuer les coûts et au final permettre à la ville de réaliser des économies.

Nous sommes tous sensibles à la nécessité de réduire les coûts d’achats qui impactent de manière considérable le budget de la ville. L’adhésion à ces groupements d’achats semble répondre à cette nécessité de réduction.

C’est une démarche qui semble intéressante mais qui appelle quelques remarques :

- les clauses de mieux disant social et clause environnementale :

En effet, depuis quelques années sous l’impulsion d’élus comme Paul DESTAILLEUR et de Denise BOUCHEZ, la ville a inclu dans ses cahiers des charges des clauses éthiques, des clauses liées au respect de l’environnement et surtout des clauses prévoyant le recours au mieux disant social.

Les clauses concernant le mieux disant social ont démontré l’effet positif qu’elles pouvaient avoir en prévoyant notamment des contrats pour des personnes éloignées du marché de l’emploi.

En période de crise, il nous semble indispensable que ces clauses puissent continuer à figurer dans les cahiers des charges des différents appels d’offre  

Les clauses concernant le respect de l’individu et de l’environnement trouvent tout leur sens quant il s’agit du marché de la télécommunication qui concerne également la téléphonie mobile. Notamment Avec la nécessité d’avoir une vigilance sur les effets nuisibles sur les individus liés à la prolifération d’ondes électromagnétiques.

 

Nous souhaitons avoir la garantie que la ville pourra continuer à imposer ces clauses pour elle-même et dans ces groupements d’achats.

 

 - le marché des cantines et de la restauration :

Nous profitons de cette délibération, pour vous solliciter une nouvelle fois sur la nécessité de développer, avec d’autres collectivités, des démarches innovantes sur les marchés de restauration scolaire. Cette démarche est indispensable pour permettre à chacun – nos jeunes en premier lieu - de manger plus sainement et équilibré. Cela se traduit notamment par le recours aux produits bio.

Or, le développement de la filière bio ne pourra se faire que par une démarche coordonnée de différentes collectivités.

Il s’agit de renforcer les conditions posées dans les cahiers des charges sur :

-         la production de produits sains et respectueux de l’environnement ;

-         la réduction du bilan carbone des productions concernées ;

-         l’organisation de circuits courts…

bref tout ce qui peut faire que les repas fournis soient allégés en pesticides divers.

Notre collectivité PEUT donner l’exemple et contribuer au développement d’une filière bio pour permettre ensuite à chacun d’acheter et consommer une nourriture plus saine à un prix abordable.

C’est possible puisque d’autres villes l’ont déjà fait, mais bien sur il faut que cela soit soutenu par une véritable volonté politique. Grande Synthe passe au 100% Bio.

En résumé, nous sommes d’accord pour les groupements d’achats mais ils ne doivent pas se limiter à une préoccupation de gains financiers. Ils doivent être un levier faire des achats socialement et écologiquement responsables.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tounes RAHIM - dans Vie Roubaisienne
commenter cet article

commentaires

Articles Récents