Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 12:44

 

ROUBAIX – CONSEIL MUNICIPAL du 16 OCTOBRE 2013

QUESTION DIVERSE sur les RYTHMES SCOLAIRES

 

C'est la 3ème fois que le sujet des rythmes scolaires revient au conseil, cette fois à l'occasion d'une question orale curieusement à l'initiative de la majorité manifestement soucieuse devant la tournure des événements.

 

Il ne s'agira pas de refaire ce soir les débats passés mais il faut cependant rappeler deux fondamentaux.

Un : L'abandon de la semaine des 4 jours, calamiteuse innovation de l'ère Sarkozy, est une bonne chose et ce dans l'intérêt de l'enfant.

Deux : Cela implique que la nouvelle organisation de la semaine scolaire réponde au mieux aux besoins de l'enfant.

 

L’accès à un péri scolaire de qualité est un droit pour l'enfant et ce péri scolaire doit s'intégrer dans un projet éducatif global, avec ses temps d'apprentissage, ses temps de découverte, ses temps de décompression, ses temps de liberté.

Il ne s'agit donc pas de répondre à un nouveau besoin de garde, j'ajouterai prudemment pas seulement car soyons réaliste, ce besoin existe.

 

Le débat depuis avril dans ce conseil et dans la ville, débat qui ne se déroule pas dans des conditions optimales, c'est le moins que l'on puisse dire, a cependant permis des améliorations dont nous avons pris acte au conseil de juin.

 

A ce même conseil, nous avons du, aussi, acter un désaccord de fond qui a motivé notre vote négatif, à savoir que l'accueil de loisir hors club soit sélectif et inégalitaire.

Les retours sont sans équivoque et parfois exprimés avec une virulence que nous étions loin d'imaginer.

 

Sentiment de subir une double peine : non seulement nous sommes sans emploi mais en plus nos enfants n'ont pas accès à un service public.

Sentiment de bien des femmes d'être assignées à la garde des enfants et d'être soupçonnées d'être de mauvaises mères.

 

Et cerise sur le gâteau, cela a pu ici ou là suscité de méchantes controverses entre parents sur ceux qui sont les plus à plaindre.

Il est bien possible que la sélection dans les inscriptions ait été plus ou moins rigide selon le lieu et le moment, sur le fond comme dans la forme.

Il serait gênant que la souplesse ne soit possible que grâce à des marges de manœuvre acquises parce que des parents se sont finalement retirés du système.

Il n’empêche qu'il ne fallait tomber dans le piège du basculement d'un droit pour l'enfant à un besoin de garde à justifier car sélectif, porte ouverte à des considérations à l'emporte pièce sur la responsabilité parentale.

On ne joue pas avec le principe d'égalité dans le service public.

Il s'agit d'une erreur politique sur la quelle il convient de tirer un trait et de rectifier au plus vite.

 

Aujourd'hui, le dispositif a moins de 2 mois de fonctionnement.

Les difficultés existent, la complexité du dispositif les rendait prévisibles sinon inévitables. La diversité des situations dans les quartiers, les écoles, les clubs n'améliore pas la lisibilité globale.

Moment délicat.

Il est facile d'imputer les difficultés à la résistance au changement et la résistance au changement se nourrit des difficultés.

Dialectique classique dans la quelle il ne faut pas se laisser enfermer, ne pas jeter le bébé de la réforme des rythmes avec l'eau d'une mise en application roubaisienne très perfectible.

Car si difficultés il y a, c'est aussi parce que cette réforme mets le doigt où cela peut faire mal : les problèmes de locaux, de matériel, d'encadrement, de compétence, de responsabilité dans les différents temps éducatifs ne sont pas dérisoires, alors que l'intervention d'adultes hors Education Nationale dans la fonction éducative va forcément croître.

Tout cela appelle des réponses qui suscitent l'adhésion et qui ne peuvent pas se construire selon un mode de fonctionnement bureaucratique ou autoritaire.

 

Des points ont déjà été identifiés. Entre autres : la sécurité et le confort pour l'enfant dans les passages de relais, la maternelle, pour les accueils de loisir, en plus de l’accès, leur qualité car il semble bien que les velléités de contenu aient été revues à la baisse.

Il faut bien sur travailler avec les parents et ne pas oublier que le monde de l'éducation nationale ne se résume pas à sa hiérarchie.

J’espère que le dispositif de groupes de travail annoncé au comité de suivi sera productif avec des restitutions régulières et rapprochées.

Il faut aussi dés à présent prendre les moyens d'avoir une évaluations des « hors dispositif », « hors accueil de loisir » mais aussi « hors club » alors qu'ils sont théoriquement pour tous. Connaître le nombre, la raison, leur activité me paraît être une nécessité.

 

Nous, et quand je dis nous, ce sont les enfants, Roubaix, les Roubaisiens, la gauche peut être aussi, nous n'avons pas les moyens d'un échec, d'un échec de plus.

 

C'est de la responsabilité de tous les acteurs, c'est de votre responsabilité puisque vous avez fait le choix d'appliquer cette réforme dés cette année.

Christian CARLIER

16/10/2013

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ouvertement à Gauche - dans Vie Roubaisienne
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

  • https://t.co/HNI6VZGSod
    https://t.co/HNI6VZGSod slimane tir (@slimanetir) October 21, 2017 Slimane Tir shared Martine Sehailia's post.
  • https://t.co/Ti9bADvqNA
    https://t.co/Ti9bADvqNA slimane tir (@slimanetir) October 18, 2017 Slimane Tir shared Ali Rahni's post.
  • RT @pas_sansnous: Un autre regard sur les 40 ans...
    RT @pas_sansnous: Un autre regard sur les 40 ans de la politique de la ville, av @MMechmache sur @franceculture. A réécouter ici : https://… slimane tir (@slimanetir) October 17, 2017
  • RT @eelv_roubaisis: Sur proposition du groupe...
    RT @eelv_roubaisis: Sur proposition du groupe “Ensemble le pouvoir d’agir”, le Conseil Municipal de Roubaix a adopté le 5 octobre un… https… slimane tir (@slimanetir) October 17, 2017
  • @Festival_Fameck @karimoussaoui Du nez pour notre...
    @Festival_Fameck @karimoussaoui Du nez pour notre programmation au Duplexe..Bravo slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017
  • @CallGate74 @cdhulst2020 @CF5901...
    @CallGate74 @cdhulst2020 @CF5901 https://t.co/ZiqDBuQlRc slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017 Animateur-prod tele dont je refusais les avances "tu ne bosseras plus jamais petite pute! Plus jamais tu m'entends??!!!!" #balanceTonPorc
  • @CallGate74 @cdhulst2020 Hastag viral anti...
    @CallGate74 @cdhulst2020 Hastag viral anti harceleurs. Grâce au tycoon d Hollywood. A élargir aux harceleurs sévis… https://t.co/SvNdx9lTnz slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017 @CallGate74 @cdhulst2020 Hastag viral anti harceleurs. Grâce au tycoon...
  • @CallGate74 @cdhulst2020 Réponse taquine du «...
    @CallGate74 @cdhulst2020 Réponse taquine du « cela m'en touche une sans faire bouger l'autre» chiraquien, ou sobre… https://t.co/hq3AMfIqNM slimane tir (@slimanetir) October 15, 2017 @CallGate74 @cdhulst2020 Réponse taquine du " cela m'en touche une sans...
  • @alaingresh reçu à#Roubaix semaine prochaine...
    @alaingresh reçu à#Roubaix semaine prochaine dans les studios de @pastel_fm https://t.co/4uUt9Pv7cP slimane tir (@slimanetir) October 14, 2017 La guerre de 1967 est vécue par une partie de la droite française comme une revanche sur la guerre d'Algérie...
  • @CallGate74 @cdhulst2020 Ne serait ce pas très...
    @CallGate74 @cdhulst2020 Ne serait ce pas très déontologique ni sain que d agiter des porcs ? slimane tir (@slimanetir) October 14, 2017