Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 15:42
TOURCOING

CINÉMA Le Fresnoy accueille la première régionale du Maghreb des films

Dans Making of, Lofti Abdelli interprète Bhat, jeune danseur tunisien confronté à ses déboires scolaires, familiaux et sentimentaux. Photo DR Dans Making of, Lofti Abdelli interprète Bhat, jeune danseur tunisien confronté à ses déboires scolaires, familiaux et sentimentaux. Photo DR

Grâce au Fresnoy, à Radio Pastel, à l'ADEP et au producteur CQFD, le festival « Le Maghreb des films » débarque dans la région. Les 11 et 12 novembre, 2 films, algérien et tunisien, seront diffusés en VO.


AMANDINE SELLIER > amandine.sellier@nordeclair.fr

Le Maghreb des films est un festival national lancé l'an dernier à Paris et en Île de France.

Pour sa deuxième édition, Radio Pastel, l'association pour le développement de l'éducation permanente (ADEP) et un producteur de films, Claude François (CQFD, les films de l'Atalante) ont décidé de s'associer au Fresnoy pour accueillir deux projections de cet événement qui ambitionne « de tout montrer, sans exclusive, tout ce que nous raconte et nous apprend le Maghreb ».

« Notre idée est de contribuer à la diffusion de ces films pour offrir plus de connaissances sur ce qui se passe de l'autre côté de la Méditerranée », explique Slimane Tir, président de Radio Pastel. Et pour cela les trois partenaires ont choisi « deux oeuvres fortes » : le film du Tunisien Nouri Bouzid, Making of et le film de l'Algérien Rachid Benallai sur la vie du chantre de la poésie Kabyle Si Mohand U M'hand.

Chaque film sera précédé de la projection de courts-métrages réalisés par le collectif plein d'humour Jusqu'ici tout va bien, et suivi d'un débat avec le réalisateur et des acteurs. Et parce que l'objectif de ces projections est aussi d'offrir une ouverture culturelle, les films seront diffusés en version originale sous-titrée. « nous avons 800 adhérents à l'ADEP, où sont proposés des cours de langue arabe. Mais on n'apprend pas une langue sans apprendre sa culture », insiste Mehdi Massrour de l'ADEP.


Le collectif espère ainsi que cette première participation au Maghreb des films permettra de lancer une dynamique sur toute la région. « Avec cette première projection à Tourcoing, c'est le premier ancrage d'un festival avec un contenu fort dans la région Nord - Pas-de-Calais, insiste Claude François, producteur. On espère étendre le réseau pour l'an prochain et pourquoi pas essaimer vers Dunkerque, Calais, Hénin. » Histoire d'offrir une visibilité à la production cinématographique du Maghreb dans une région où sa population est fortement représentée.w

Partager cet article

Repost 0
Published by AMANDINE SELLIER - dans Société
commenter cet article

commentaires

Articles Récents