Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 12:43

  Quelques articles parus dans Nord Eclair depuis Mardi 4 janvier et la Voix du Nord notamment pour informer tous nos amis.

 

 Nous avons été victimes d' un pillage en bande organisée qui vivait au  cours de cette triste nuit à faire main basse sur tous les équipements ( radiateurs, robinetterie, compteurs, et métaux notamment le cuivre des cablages électriques.....).

 

Ces vandales " recycleurs" n' ont pas hésité à déclencher un incendie dans les parties communes afin de se " faciliter " le travail. Au mépris des occupants, car l' immeuble  de 14 étages, était encore occupé par quelques familles.

 

L' intervention des pompiers pour éteindre l' incendie a fini de rendre impraticable les installations techniques.

Merci à tous et toutes pour vos reactions, gestes de solidarité. Nous vous tiendrons informés par tous les moyens à notre disposition ( presse locale, télé, blogs, sites......... ).

 

C' est un début d'année " flamboyant " pour la station de " toutes les couleurs de la musique", que nous vous souhaitons solidaire et " chaleureuse" .

 

Slimane TIR

 

 

À cause de dégradations, Radio Pastel FM n'émet plus depuis dimanche soir

samedi 08.01.2011, 05:19  - La Voix du Nord

 Suite aux dégradations, le calendrier de déménagement de l'émetteur est chamboulé. Suite aux dégradations, le calendrier de déménagement de l'émetteur est chamboulé.

|  ON EN PARLE |

Depuis dimanche soir, plus aucun son n'est perceptible sur 99.4 FM. Radio Pastel n'émet plus. La cause : des dégradations dans l'immeuble qui abrite son émetteur. Le président de la station associative, Slimane Tir, souhaite une reprise rapide des programmes. Mais la tâche ne sera pas aisée.

 

PAR SARAH BINET

roubaix@lavoixdunord.fr

 

« Nous souhaiterions nous excuser auprès de nos auditeurs pour cette interruption des programmes forcée. » Slimane Tir, le président de Radio Pastel FM, qui rayonne de la Métropole au Valenciennois en passant par le bassin minier, a le coeur gros. Depuis dimanche soir, la station associative n'émet plus. La faute à des dégradations perpétrées ce week-end dans l'immeuble de la rue d'Ypres, dans le quartier des Trois-Ponts, qui abrite l'antenne émettrice de la station. Les techniciens de la radio se sont rendus compte de la situation lundi matin, en prenant leur service.

 

« C'est un immeuble "ANRU" qui est destiné à la démolition. Le week-end dernier, il a été victime de dégradations, voire de pillage. Les voleurs ont démonté les radiateurs, pris les cuves, les tuyaux, les compteurs et le câblage électrique, raconte-t-il. Un incendie a été déclenché dans le local vide-ordures et aussi dans les gaines. »Conséquence de ces actes malveillants : une coupure d'électricité qui prive la radio de son antenne. « C'est un coup de massue. Nous sommes réduits au silence », résume amèrement l'élu roubaisien.

 

Slimane Tir juge la situation « catastrophique ». Suite à la décision de destruction de l'immeuble dans le cadre de l'ANRU, un déménagement de l'émetteur avait été prévu pour le mois d'avril 2011. Le calendrier est donc à revoir, avec un budget qui n'est pas encore bouclé. Le nouveau matériel sera cependant financé par le fonds de soutien à l'expression radiophonique, qui dépend du ministère de la Culture, dont Slimane Tir espère « qu'il tiendra compte de la situation d'urgence pour accélérer les procédures ». Un nouveau système coûte 7 000 euros et une installation totale, entre 40 000 et 50 000 euros.

 

Radio Pastel FM veut rapidement trouver une solution. Pour les auditeurs d'une part, mais aussi pour que les deux salariés de l'association ne se retrouvent pas au chômage technique.

 

Car la panne forcée devrait durer quelques semaines. « Ça se complique », admet le président de la radio associative qui a reçu de nombreux courriers de soutien de la part d'auditeurs et de mécènes qui proposent même un soutien financier. « Nous préférerions que cet argent soit donné au Secours populaire », annonce cependant Slimane Tir. Radio Pastel avait d'ailleurs prévu une campagne de solidarité pour le SPF, elle aussi réduite au silence. •

 

  ROUBAIX / ROUBAIX

La radio Pastel FM réduite au silence

C'est au sommet de cette tour que se trouve l'antenne. C'est au sommet de cette tour que se trouve l'antenne.

Victime colatérale de la rénovation urbaine dans le quartier des Trois-Ponts, la radio associative roubaisienne Pastel FM se trouve privée d'antenne depuis hier matin. L'immeuble où se trouve installée la station émettrice a été muré.


Les animateurs de Pastel FM 99.4 n'auront guère eu le loisir de souhaiter une bonne année à leurs auditeurs. Depuis hier, 7 h 30, cette radio associative familière de nombre de personnes issues de l'immigration se tait. Le CSA n'est pour rien dans cette interruption des programmes que personne dans l'association n'avait envisagée.
 

À l'origine de cette « panne », un malheureux concours de circonstances occasionné par... la rénovation urbaine du quartier des Trois-Ponts. Émettant sur toute la métropole lilloise, rayonnant jusqu'à la frontière belge, l'Artois et le Valenciennois, Pastel FM qui célébrait en décembre dernier son 30e anniversaire, dispose d'une puissance de 2 kW. Son antenne est juchée à 45 m de haut au sommet de la tour F, rue d'Ypres aux Trois-Ponts.
 

Un « locataire » oublié

Seulement voilà, la tour F se trouve condamnée du fait de la rénovation urbaine. Hier, aux premières heures, l'alimentation électrique de l'antenne a été coupée. Et quand un technicien de la station s'est rendu sur place pour voir ce qu'il se passait, il s'est rendu compte que tous les accès de la tour étaient murés.
 

Apparemment, Lille Métropole Habitat (LMH), le bailleur social propriétaire de la tour, profitant du départ de ses derniers locataires, a jugé bon de tout clôturer de façon à éviter l'installation de squatters.

 

« Nous n'avons reçu aucun courrier annonçant cette décision. Et pourtant une convention a été signée avec LMH » déplore un permanent de Pastel FM. « Certes nous savions que la tour F allait être détruite et qu'il nous faudrait réinstaller l'antenne au-dessus de la Tour D mais aucune échéance n'avait été fixée. »

 

Manifestement, l'entreprise chargée de sécuriser la tour F ne s'est pas rendu compte que celle-ci abritait encore un « locataire » : l'émetteur.
 

À Pastel FM, on espère que cette cure de silence ne s'éternisera pas outre mesure. Président-fondateur de l'association gestionnaire, Slimane Tir essayait hier de démêler la situation. Une situation d'autant plus embarrassante que la station, en ce début d'année, avait prévu un programme très dense avec notamment des interviews ainsi que la diffusion de jingles appelant à la solidarité après l'incendie du Secours populaire.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents