Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 13:16

Enjeux planétaires et actualité locale, les opinions tous azimuts des Verts

mercredi 25.11.2009, 05:03 - La Voix du Nord

 Dans le bureau du groupe des élus Verts de Roubaix, tout n'est pas vert... mais on y travaille. Dans le bureau du groupe des élus Verts de Roubaix, tout n'est pas vert... mais on y travaille.

|  VIE POLITIQUE |

Du réchauffement climatique aux réponses à apporter aux débordements qui ont suivi le dernier match de l'équipe d'Algérie, les Verts de Roubaix ont décidé de faire le tour de toutes les questions qui leur tiennent à coeur avant le prochain conseil municipal.


L'écologie de Copenhague à Roubaix.-
Les conseillers municipaux roubaisiens sont convoqués demain soir pour se prononcer sur quelques délibérations courantes et tenir le débat d'orientation budgétaire. Les Verts veulent profiter de cette réunion pour faire adopter à l'administration municipale un voeu de soutien à l'ultimatum climatique et pour davantage de justice sociale afin de peser sur les négociations préalables au sommet de Copenhague (du 7 au 12 décembre) sur l'urgence climatique. « Si toutes les villes et les collectivités locales s'engageaient à réduire leur impact climatique selon nos préconisations, on parviendrait à 50% de l'objectif total », détaille Slimane Tir. Le chef de file des Verts appelle ses collègues élus municipaux à « dépasser les clivages sur cette question. Tous les constats sont posés ».


 Des Verts et des ondes.-
Slimane Tir et Myriam Cau ont également déploré « le manque d'engagement de la ville en faveur de l'environnement ». Deux exemples : la gestion de la question des antennes-relais et l'urbanisme. « Moi, sur la question des pollutions électromagnétiques, je dis bravo Tourcoing ! » La voisine de Roubaix avait décrété un moratoire d'un an sur l'implantation d'antennes-relais sur son territoire. Une action condamnée par la justice « mais qui a permis de poser les questions et de gagner du temps. Pendant ce temps-là, combien de nouvelles implantations y a-t-il eu à Roubaix ? » Les Verts ont l'intention de poser la question dès demain. Concernant les choix d'urbanisme locaux, ils estiment également « qu'on a perdu l'intelligence de la ville en concevant des projets étriqués ». Ils souhaitent enfin l'implantation de 8 à 10 000 m² de panneaux photovoltaïques ou solaires sur les bâtiments publics afin de fournir ces derniers en énergie non-polluante.


Les enfants de la balle.- L'expression est de Slimane Tir... mais le chef de file des Verts de Roubaix redevient vite sérieux lorsqu'il évoque des « débordements condamnables et une dérive inquiétante » suite au match Egypte-Algérie de mercredi. « On ne peut pas tolérer que la présence de policiers soit vécue comme une provocation. La police doit pouvoir faire son travail de manière respectueuse, les habitants des quartiers doivent avoir droit à la tranquillité ». Et l'élu Vert de se demander « qu'est-ce qui a été raté à Roubaix ?

Pourquoi des violences ici alors qu'à Lille ou Tourcoing, c'était la joie qui dominait ? » Une piste ? « Donner davantage de moyens aux associations de quartiers, travailler en amont sur ces événements et favoriser des dispositifs policiers moins visibles et mieux répartis sur l'ensemble du territoire communal ». On aura sans doute l'occasion d'en reparler d'ici la coupe du Monde de football... • O. H

ROUBAIX / VIE POLITIQUE

Pour les Verts, Roubaix est sur la route de Copenhague

Jeudi, lors de la réunion du Conseil municipal, les Verts seront un peu à Copenhague. Jeudi, lors de la réunion du Conseil municipal, les Verts seront un peu à Copenhague.

Au Conseil municipal ce jeudi, les élus Verts souhaiteraient convaincre leurs collègues d'adopter un ultimatum contre le réchauffement climatique et pour la justice sociale. Ils comptent aussi livrer leur sentiment sur les incidents du 18 novembre.


Fidèles à leur réputation les Verts. Quand ils ont l'impression que la planète va mal, que l'environnement n'est pas bien portant, ils montent au créneau. Ceux de Roubaix le feront jeudi à l'occasion de la réunion du Conseil municipal, une réunion dont l'ordre du jour est si mince que Myriam Cau, Tounes Rahim, Slimane Tir et Christian Carlier estiment qu'il faut enrichir le débat. Le sommet de Copenhague pourrait être pour eux l'occasion d'adopter une belle position unanime entre élus de tous bords.

C'est ainsi que le groupe des Verts présentera un voeu pour que la Ville adopte un « ultimatum contre le réchauffement climatique et pour la justice sociale ». À ceux qui seraient tentés de lui faire remarquer qu'elle est hors sujet, que Roubaix n'est guère concernée par ce qui se passe sur la banquise, Mme Cau compte rétorquer : « Il est indispensable que les collectivités locales mettent leur grain de sel dans le sommet de Copenhague et fassent du lobbying. Déjà 300 communes en France ont opté pour cet ultimatum. Et puis, il faut bien se rendre compte que les collectivités locales sont en mesure par leur comportement de participer pour moitié aux objectifs définis à Copenhague.
Il faut savoir aussi, que si elles ne font rien, on estime qu'elles devront dépenser 5 500 milliards de dollars pour se prémunir des dégâts provoqués par les dérèglements climatiques ».
En fait, sous couvert de défendre l'esprit de Copenhague, les Verts pourraient très bien décocher quelques petites allusions perfides en direction de leurs anciens partenaires de la gauche plurielle qu'ils trouvent plutôt accommodants quant à l'installation de nouvelles antennes de téléphonie mobile (Ndlr : Pierre Dubois assure qu'aucune nouvelle antenne n'a été montée depuis décembre dernier), auxquels ils reprochent d'avoir rasé les alignements de platanes du Boulevard De Gaulle et d'avoir pris du retard par rapport à Lille et Villeneuve d'Ascq en matière d'installation de « fermes solaires urbaines » produisant de l'énergie photovoltaïque.



« 300 policierspour quel résultat ? »

Slimane Tir et ses amis s'interrogent par ailleurs sur le sens réel des troubles suscités mercredi par la rencontre Algérie-Egypte.
« Ce qui devrait nous interpeller c'est que dans la Ville de la métropole qui a déployé le plus important dispositif de maintien de l'ordre - il y avait 300 policiers - on se retrouve avec autant de dévastations. À Tourcoing et à Lille, apparemment, la soirée s'est beaucoup mieux passée. Le problème n'est pas de savoir s'il faut ou non plus de policiers mais de savoir comment les utiliser. Pour ma part, j'adresse un coup de chapeau aux associations qui ont tenté de calmer les esprits et de canaliser l'enthousiasme dans le bon sens... Imaginer un couvre feu pour les adolescents à l'occasion des matchs futurs ? Je ne crois pas que ce serait la solution. C'est le type même de mesure qui se présente comme une surenchère inefficace. Il y a certainement d'autres pistes à envisager. Pourquoi pas un écran géant au parc des Sports ? Ce serait l'occasion d'une belle fête ! » w

Partager cet article

Repost 0
Published by Nord Eclair, Voix du Nord - dans Vie Roubaisienne
commenter cet article

commentaires

Articles Récents