Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 01:33
Nord Eclair - 07/02/2008
 
José Bové du côté de Slimane Tir
Le paysan contestataire le plus illustre de France était à Roubaix hier après-midi. Non pour y faucher des maïs transgéniques mais pour couper l’herbe sous le pied du maire sortant en apportant son soutien à la liste « Ouvertement à gauche » de Slimane Tir.

Il était venu à Roubaix au printemps dernier. À l’époque, il était candidat à l’élection présidentielle et incarnait le courant altermondialiste plus ou moins opposé à Dominique Voynet, la candidate des Verts que soutenait pour sa part Slimane Tir. Mais José Bové n’est pas rancunier. C’est à Slimane Tir qu’il a décidé d’accorder son onction et à personne d’autre saluant en lui « le futur maire de Roubaix ».

Il faut dire que les amis des amis de José Bové sont aussi ses amis. Le Vert Lillois Dominique Plancke est un fidèle parmi les fidèles de celui qui fut le maître à penser de la Confédération paysanne. Ils en ont fauché des champs de maïs ensemble. Dominique Plancke a même aidé José Bové à construire sa maison dans son hameau du Larzac.
C’est à l’instigation de son copain lillois que le paysan aveyronnais avait fait le déplacement à Roubaix où, maintes fois reconnu dans la rue, il a serré bien des mains et accepté, sans alléguer son droit à l’image, de poser sur les clichés pris à partir de téléphones portables. En fait, on ne sait trop si entre la place de la Liberté où l’avait amené le métro et la rue du Vieil Abreuvoir où se trouve la permanence des Verts, José Bové a pu réellement profiter du paysage, absorbé qu’il était par son portable. « C’est une interview téléphonique. On me demande ma position sur le débat actuel sur les OGM à la commission des affaires économiques du Sénat », expliquait-il.
Pourtant, il n’a guère été question des semences transgéniques dans le local de campagne de Slimane Tir qu’avait également rejoint Alain Vantroys, candidat à la mairie de Hem.
« Notre objectif est simple. Nous voulons une mairie au service des habitants et des quartiers. L’écologie doit être au centre des préoccupations d’une gauche qu’il faut refonder »
, a expliqué Slimane Tir.
Ce programme, José Bové s’y reconnaît comme il se reconnaît dans l’appellation « ouvertement à gauche » retenue par la liste. « Cette liste est une synthèse, ce n’est pas une liste tiède. Vous avez compris que l’écologie et le social sont intimement liés, qu’au niveau d’une commune, on peut agir efficacement pour la survie de la planète tant au niveau des transports, de l’aménagement de l’espace. Y compris dans une commune comme la mienne où nous ne sommes pourtant que deux habitants au km². » •
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

malika 11/02/2008 00:21

Merci à josé bové de venir soutenir le futur maire de roubaix! d autres soutien de la gauche , la vraie pas celle qui se vend à la droite....

Articles Récents